Le vaccin anti-Covid : un levier pour éjecter la démocratie du pays

Il s’agit précisément d’estimer le libre-arbitre des citoyens, ce que précisément l’État-Macron ne respecte pas.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

Le vaccin anti-Covid : un levier pour éjecter la démocratie du pays

Par Daniel Desurvire

Première partie

Selon les informations recueillies auprès d’organisations juridiques, d’entités médicales, d’initiatives d’obédience militaire, de syndicats de journalistes et d’essayistes audacieux, dont nous relevons moult témoignages et pétitions en ligne à résonnance nationale, la vaccination, contre la SARS-CoV-2 ne serait qu’un prétexte pour annihiler les libertés individuelles, puis au-delà réduire la Constitution jusqu’à l’enfermer dans une parodie de démocratie. À ce propos, dans la très sérieuse Revue des Deux Mondes, Agnès Verdier-Molinié, issue de l’Institut français de presse de l’Université Panthéon-Assas, pose sans ambages la question : « La France est-elle un pays communiste » ? À l’appui de la manifestation mondiale annoncée pour le 15 mai 2021 (Preklad : otevrisvoumysl.cz), voici quelques infos qui confortent cette hypothèse, dont je partage l’esprit dans le dernier ouvrage clôturant la trilogie : « Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France » (mai 2021, sous la direction éditoriale de l’Observatoire du Mensonge, imprimé et diffusé par Amazon).

Par les lignes qui suivent, que le lecteur ne se méprenne pas quant à la liberté de se faire vacciner ou pas contre la Covid-19, puisque dans le respect des choix de chacun, il s’agit à ce propos d’estimer juste et absent de toute critique le libre-arbitre des citoyens, ce que précisément l’État-Macron n’autorise pas. En effet, la préparation sournoise d’un passeport vaccinal ne fera que discriminer les citoyens, puis les emmener dans la discorde, voire culpabiliser les récalcitrants, et pénaliser les personnes qui refusent de se prêter à cette vaccination pour des raisons aussi honorables que celle de se faire vacciner. Alors :

– oui aux vaccins anti-Covid randomisés, bénéficiant d’une véritable AMM avec le recul expérimental du temps et de la production de rapports scientifiques,

– non aux vaccins fabriqués précipitamment, dont les populations servent directement de cobayes pour receler la corruption du Big Pharma et de leurs commanditaires politiques en amont,

– oui au vaccin électoral anti-Macron en 2022 pour une action de salubrité publique !

De surcroît, nous l’observerons plus bas, ledit vaccin ne réduit aucunement les risques de contamination et n’exonèrera pas les personnes vaccinées d’un test PCR en de nombreuses circonstances, comme de voyager dans les pays étrangers, voire en France pour d’autres motifs notamment professionnels. Il n’est même pas certifié par les industries pharmaceutiques que le vaccin empêche de contracter la Coronavirus (une immunisation précaire sinon improbable comme le coryza ou l’influenza), voire qu’il en atténue les effets pour tous. De surcroît, nul ne peut prétendre qu’il est sans danger, puisque non randomisé, non expérimenté dans le temps puisque fabriqué à la hâte pour être vendu brut de décoffrage. Quant aux apprentis-sorciers de laboratoire qui s’autorisent à jouer du génome humain avec les vaccins génétiques (ARNm), souvenons-nous qu’il aura fallu plusieurs décennies de combat écolo contre les OGM qu’à ce jour l’on injecte – d’une certaine manière – directement dans le bras des gens en bonne santé !

En premier lieu, très peu de jeunes enfants sur toute la planète seraient effectivement décédés par suite d’une infection de Covid-19. Un seul bébé de moins d’un an y fut sérieusement associé dans l’Illinois (USA), alors qu’il s’agit souvent de pathologies liées à une insuffisance respiratoire et/ou cardiaque (comorbidité). Quant aux mortalités infantiles au Brésil, en Afrique ou ailleurs, il est difficile d’examiner la question en regard des multiples pathologies combinées dont souffrent des enfants et des adolescents dans un pays en voie de développement, en particulier dans les favelas insalubres à Belém et à Rio de Janeiro, ou sur les décharges à ciel ouvert d’Afrique subsaharienne où des enfants butinent pour y récolter des matières infectées. En échange, selon une scientifique US, dont l’interview fut fournie en ligne par le collectif Word Wide Rally For Freedom and Democraty, relayé par le Rassemblement français Parispourlaliberté.fr, 226 enfants dans le monde seraient décédés des suites des vaccins dédiés contre la Covid-19.

En second lieu, sur les neuf industries pharmacologiques en Occident (sauf les vaccins chinois et russes notamment dont on ne sait rien de vérifiable), toutes furent poursuivies en justice pour de lourdes fautes (corruption, tromperie et dissimulation). Je cite quatre d’entre elles qui bénéficièrent d’autorisations délivrées par l’Union européenne pour répandre leurs vaccins anti-Covid (in, « L’absurde traitement du Covid-19 » pp. 74 à 77 : janvier 2021, éditions de l’OdM par Amazon),

– Pfizer, lequel plaida coupable, fut contraint devant les faits indiscutables, de verser 2,3 milliards de $ US en 2009 pour avoir mal étiqueté 4 médicaments à seule fin de tromper le consommateur,

– Novaris accepta de payer 423 millions de $ US en 2010 pour avoir effectué une campagne commerciale illégale à dessein de répandre 6 médicaments,

– Astra-Zenica fut condamné à verser 520 millions de $ US au motif d’une fraude marketing pour l’un de ses produits médicinaux,

– Johnson & Johnson dut s’acquitter d’une amende de 1,1 milliard de $ US pour avoir menti sur les effets secondaires d’un médicament de sa fabrication.

À cela s’ajoute la corruption où moult médecins reçoivent des rétributions par le lobbying du Big Pharma, pour que ces premiers prescrivent leurs molécules (op. cit. « Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France », p. 32)..

En dernier lieu, la très sérieuse revue The Economist vient de déclasser la France au rang de « Démocratie défaillante » ! Le climat anxiogène entretenu par le pouvoir régalien, lequel rend les populations hypocondriaques, insomniaques et d’humeur dépressive par l’effet induit d’une psychose collective, participa au démantèlement des institutions dans l’indifférence des citoyens ainsi déjoués. Le pouvoir législatif cataleptique mis au placard, la stratification du pouvoir judiciaire par le Conseil d’État obséquieux devant le sceptre jupitérien et l’asservissement des médias, sont autant de moyens dissimulés pour museler une France ainsi tourmentée et défaite, abandonnée par les citoyens résignés et subjugués.

Cela pour expliquer l’impensable manigance pernicieuse de cette politique jusqu’au-boutiste et exterminatrice de l’État-Macron, à poursuivre la mise en détention de l’ensemble de ses concitoyens, assortie de répressions dans tous les sens imaginés par la méphistophélique oligarchie élyséenne ; ainsi en va-t-il de l’internement des cas contacts et tests positifs des porteurs sains ou des vaccinés. Quid des personnes vaccinées nonobstant positives au test PCR, puisqu’elles sont reconnues contagieuses par la communauté scientifique, dont l’équipe médicale de Qare et l’HAS en France, puis l’OMS à l’échelle mondiale ?

Dans ce charivari de mesures contradictoires, d’absence de logique et surtout de rapports scientifiques sur les vaccins, Tous les Français et l’ensemble de la communauté européenne sont jetés en pâture, tels des cobayes humains pour justifier la corruption liée aux industries du Big Pharma… et honorer les bakchichs versés sur des comptes offshore à certains commanditaires politiques. Comprendra qui voudra, mais pourquoi les sociétés extraterritoriales existent-elles, sinon pour dissimuler le produit d’une prévarication à dimension planétaire, et des niches fiscales dont se gavent les donneurs d’ordre politiques, alors que ceux-là mêmes ont le pouvoir de les interdire depuis les banques nationales qui les détiennent sur leur propre sol ? Comprenons que pour ces affairistes ou mafieux de droit privé et opportunistes élus, fermer les comptes offshore reviendrait à se tirer une balle dans le pied !

Le passeport vaccinal illustre cette volonté délibérée de contraindre les populations erga omnes à se faire vacciner, puisque l’Élysée a réussi à faire passer en force cette mesure drastique, malgré la manœuvre politicienne du Modem qui, par son opposition de façade, aura donné le change afin de se faire passer pour un groupe politique indépendant à l’égard de la LREM. Mais en dépit de cette gesticulation pathétique, gardons à l’esprit que cet ausweis discriminant est institué pour dissuader les plus réticents, en les menaçant d’interdiction de voyager ou de participer à des réunions dans les stades, les manifestations culturelles ou les meetings. En se couvrant d’un prétendu principe de précaution, le pensionnaire du 55 rue du Fg St-Honoré occulte qu’il a lui-même autorisé lesdits vaccins sans le recul nécessaire à une pharmacovigilance, donc sans randomisation, tout en trafiquant l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) par un décret faisant fi de toutes les mesures de sécurité sanitaire (onze principes de précaution vampirisés, voir infra dans le texte).

La suite demain matin vendredi 21 mai

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Les mensonges entre l’avoir et le pouvoir. Une oeuvre magistrale de Daniel Desurvire pour comprendre ce qui se passe en France en temps de pandémie…
Un livre à lire et aussi à offrir. Disponible également en format Kindle.

Achat sur AMAZON en cliquant ICI

                                                                    Une exclusivité

Découvrez le dernier livre publié par Daniel Desurvire qui dérange considérablement le pouvoir et les médias de la caste :

Pour acheter le livre sur AMAZON.fr c’est ICI

Existe aussi en format « KINDLE » :

Quelques livres de Daniel Desurvire à voir sur AMAZON.FR




♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

4 commentaires

  1. Ce gouvernement est celui des incapables : il navigue à vue et change au gré du vent. C’est une catastrophe.

  2. Excellent article sur une vérité très simple : la France est entrée en dictature.

  3. Tout est dit et très bien dit.Je me résous (et me prépare) à devenir « citoyen de seconde zone », mais qui restera debout malgré tout. Ni mouton, ni cobaye, je choisis d’être loup.

  4. Le Redoutable dit :
    Merci infiniment M.Daniel DESURVIRE d’alerter nos Concitoyennes et Concitoyens de France , voire le monde entier , contre l’engeance qui veut nous réduire en esclavage, ceci est la résultante d’un plan élaboré en 1976, renforcé, dès 1981, puis les années suivantes , notamment en 1992. De même suite, plusieurs graves événements ( attentats terroristes), sont survenus, tous dirigés , alimentés en « catimini » par de puissantes oligarchies ( pas très claires), ceci, par tous les états qui se sont réunis, notamment, à DAVOS, et ailleurs .
    Ils n’ont pour seul objectif : laminer les peuples, par la numérisation, la robotisation, la PEUR , pour les soumettre à une dictature puis un totalitarisme mondialiste, en l’occurrence, consumériste, en l’An 2025.
    Mais : « Malheur aux Pauvres !  »
    Pour combattre la tyrannie , il nous faut résister et :  » Être au Service de la Vérité ».
    C’est notre  » Devoir de Vérité  » qui s’impose face à cette désastreuse gestion que ce soit du secteur privé ( j’ai compté 56 sociétés qui ont fait face aux difficultés , rien qu’en France, depuis 1976, cette liste est incomplète , de surcroît les chiffres de licenciement que je tiens à votre disposition correspondent à une situation déterminée au moment où les médias ont été saisis des difficultés par les entreprises concernées, depuis plusieurs millions d’emplois ont été supprimés, dans l’hémisphère nord ), Toutes ces sociétés se sont montrées aussi incapables , sinon, davantage que les Etats, à gérer leurs activités dans un monde où elles entendent faire triompher la « dérégulation » et le  » laisser – faire » aux champions du libéralisme économique intégral , dont tous les peuples ressentiront les effets les plus graves en 2025.
    Si je me suis permis de « sortir » du sujet traité dans votre article , savoir:  » Vaccin anti-COVID , levier pour éjecter la démocratie du Pays », la raison est , en vérité, que tout est lié, prétextant nous protéger de graves virus , le « coronavirus  » est bien sorti d’un labo , grâce à l ‘autorisation écrite, en 2004, de construire ce labo du diable , donnée par les politiques au pouvoir , toutes et tous membres , ensuite, d’une entité trop méconnue, créée en 2012, : la  » France China Foundation », laquelle phagocyte nos politiques , en tous genres, grades et défauts.
    Dans le Seul et unique but très personnel :  » Se maintenir au pouvoir » – non point dans l’intérêt général- l’apparition du ou la (selon) COVID 19 est arrivée à point pour renforcer leur « marche « vers la destruction de toute démocratie sur notre planète « TERRE », qui gênerait , encore, leur ascension vers un totalitarisme à la chinoise, souhaitée jusqu’aux plus hautes et puissantes instances d’une gouvernance qui s’est exprimée, en ce sens , lors d’une récente Conférence à DAVOS.
    En conséquence, Vous avez raison, M. Daniel SURVIRE d’avoir rédigé tant et tant de livres qui dénoncent le  » GRAND MENSONGE » de nos gouvernants, pour le Bien de l’Humanité entière.
    Merci.
    Le Redoutable

Laisser votre commentaire