ZEMMOUR, ou la Ballade des Pendus

Eric Zemmour, hors son talent d’écriture , est un Sage, un penseur qui a dépassé le stade de sa singularité.

Un site comme le nôtre ne reçoit aucune aide, il ne peut survivre que grâce à vôtre générosité : Vous pouvez souscrire pour nous soutenir du montant de votre choix en un seul clic via l’image ci-dessous. Merci d’avance.

ZEMMOUR, ou la Ballade des Pendus

Par Jean-Luc de Cabrières


Il est rare qu’on puisse s’accorder, d’entre les pour et les contre, que ceux qui seraient contre ne le sont que piégés dans leur immonde mensonge et leur inculture avérée.
Étant socratien par essence, je n’aime ni personne ni tout le monde, j’aime l’humanité et ceux qui méritent d’être aimé.
Je n’aime pas Platon, car si son intelligence est fantastique, c’est un couard qui a peur de lui-même et qui vient étaler une jolie couche de crème narcissique sur la large tartine de la Justice du Monde.
Passons.


Eric Zemmour, hors son talent d’écriture , est un Sage, un penseur qui a dépassé le stade de sa singularité.
Il pense d’après une materia prima de connaissances élargies, il pense et de sa pensée, qui cherche un équilibre et une harmonie, il va vers le mieux. La lumière est le mieux, l’aristoï ancien, le beau.
En cela, il apparaît comme ce Sage Philosophe, seul détenteur de la maîtrise politique que réclame la Cité.
On le dit à droite. Certes, il est à droite de la gauche. Qui elle-même est à l’extrême droite de la droite.
Avec, en seul centre d’entre deux, le trou du cul démocratique.


J’ai confiance en Zemmour parce qu’il ne ment jamais. Il est le seul spécialiste de la politique qu’en une vie entière j’ai vu complimenter parfois ses plus farouches adversaires quand il leur plaît d’avoir raisons.
J’ai confiance en Zemmour car c’est un homme juste en qui se fonde une puissante colère, celle que devrait ressentir tout humain devant l’outrage constant fait à la Vie.
J’ai confiance en Zemmour car au contraire d’un petit administrateur d’Etat nanti d’un salaire immérité et cependant gras, qui cherche dans la politique le renom, la fama, le pouvoir que son argent ne donne pas à sa transparence, Zemmour à tout à perdre en se lançant dans ce combat.
Tout. Sa position enviée d’éditorialiste, de journaliste politique le plus connu, le plus lu, de best-seller de l’édition. Tout.


Moderne Samson, il va, affaibli par ses ennemis, tenter d’écrouler les colonnes de ce temple païen qu’est la démocratie française.
J’ai confiance en Zemmour parce qu’il est un moderne Zola.
Et que rien, ni personne, n’a de grace à ses yeux sinon d’être honnête et propre.
C’est là toute la raison de ses faux amis, de ses ennemis malsains, des pervers médiatiques, des en deçà de la norme médiatiques et producteurs.
Les vérolés n’aiment pas les honnêtes femmes ni les hommes prudes.
Ils sont deux fois jugés.

Jean-Luc de Cabrières

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Luc de Cabrières pour Observatoire du MENSONGE

Capture d’écran 2014-06-20 à 00.40.11 *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Article sur le même sujet :

Zemmour candidat = panique en Macronie

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

5 commentaires

  1. On dira ce que l’on voudra mais si Zemmour se présente, il fera très mal à tout le monde, car il va susciter un engouement très fort de tous les Français usés par les politiques depuis Giscard.

  2. Je n’aimais pas spécialement Zemmour, le trouvant trop prétentieux, mais là, attaqué de toutes parts, c’est un grand bonhomme qui mérite respect et soutien.

Laisser votre commentaire