BILDERBERG, puissance et secret


Bilderberg un groupe mystérieux… En annexe la liste des participants à Bilderberg + vidéo : à ne pas manquer !

logo partager OBs

Premier site d’opposition en France

TRIBUNE - copie *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

bilderberg 1

Attention les informations qui suivent sont peut-être 100% fausses ou vraies, l’avenir nous le dira.

    BILDERBERG, puissance et secret   

Par Sam SUFFI

Le groupe BILDERBERG aussi appelé conférence de BILDERBERG ou club BILDERBERG, est un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.

Ce forum annuel a été inauguré en mai 1954 à Oosterbeek aux Pays-Bas, lors d’une réunion à l’hôtel BILDERBERG (d’où son nom) et possède des bureaux à Leyde1. Il est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences.

Le groupe BILDERBERG a été créé pour lutter contre l’anti américanisme en Europe. Deux diplomates polonais, Joseph Retinger et Andrew Nielsen, proposent l’idée d’un forum international où les dirigeants européens et américains pourraient se réunir en vue de coopérer en matière militaire, économique et politique.Le but est de convaincre qu’il faut resserrer les liens entre Américains et Européens. N’oublions pas que le Monde est en pleine Guerre Froide avec l’URSS.

Retinger aborda le Prince Bernhard des Pays-Bas qui se rallia à l’idée, avec l’ex-Premier ministre belge Paul Van Zeeland, et le dirigeant de l’époque du groupe de produits de grande consommation Unilever, le Néerlandais Paul Rijkens. Bernhard contacta pour sa part Walter Bedell Smith, chef de la CIA, qui demanda au conseiller d’Eisenhower, Charles Douglas Jackson, d’examiner la proposition.

La liste d’invités devait consister en deux membres par pays, représentant la majorité et l’opposition de chaque pays. Une réunion préparatoire a eu lieu le 25 septembre 1952, à l’hôtel particulier de François de Nervo, dans le 16e arrondissement de Paris. La réunion rassemble alors Retinger, Van Zeeland, le Prince Bernhard, Antoine Pinay (Président du Conseil et ami du baron de Nervo) et Guy Mollet (patron de la SFIO) et plusieurs personnalités étrangères. Parmi celles-ci se trouvent le Britannique Colin Gubbins (ancien général du Special Operations Executive contre l’occupant nazi), le Néerlandais Joseph Luns (ex-secrétaire général de l’OTAN) et le Danois Ole Bjørn Kraft (ancien ministre de la Défense et président du Conseil de l’Atlantique).
Paul Van Zeeland, ex-premier ministre et ministre des affaires étrangères belge, cofondateur de l’OTAN.
La réunion inaugurale s’est tenue deux ans plus tard à l’hôtel Bilderberg, qui donnera son appellation au groupe, situé à Oosterbeek aux Pays-Bas, du 29 au 31 mai 1954. Cinquante délégués en provenance de onze pays d’Europe occidentale y assistèrent, aux côtés de onze américains dont David Rockefeller. La réussite de l’événement motiva les organisateurs à organiser une conférence annuelle. Un Comité Directeur permanent fut mis en place, avec Retinger comme Secrétaire permanent. Les conférences eurent lieu en France, en Allemagne et au Danemark les trois années suivantes. En 1957 s’est tenue la première conférence outre-atlantique, sur l’île de Saint-Simon. Elle fut financée à hauteur de 30 000 dollars par la Fondation Ford, qui financera également les conférences de 1959 et de 1963.

Organisation du groupe BILDERBERG
La conférence de BILDERBERG est organisée annuellement par son comité directeur, qui comprend un président et un secrétaire général honoraire. La catégorie de « membre du groupe BILDERBERG » n’existe pas, car les invités ne le sont que de manière ponctuelle. La seule catégorie qui existe est celle de « membre du comité directeur ». L’actuel président du comité directeur est l’assureur français, AXA,  Henri de Castries. La première conférence eut lieu en 1954

Chaque session a lieu pendant un week-end, dans un lieu généralement communiqué au dernier moment. Les participants, invités par le comité directeur, n’ont pas le droit de sortir de l’hôtel de résidence pendant les deux ou trois jours de la conférence, et ne peuvent pas être accompagnés de leurs conjoints ou de leurs secrétaires. Un système de sécurité strict est mis en place, et tous les membres sont assis par ordre alphabétique, sans distinction protocolaire.

Jusque dans les années 1980, l’anglais et le français étaient les deux langues officielles de la conférence de BILDERBERG, avant que l’anglais ne supplante le français.

Liste des présidents du Groupe BILDERBERG :
1 1954-1975 : Pays-Bas Prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld
2 1977-1980 : Royaume-Uni Alec Douglas-Home
3 1981-1985 : Allemagne Walter Scheel
4 1986-1989 : Royaume-Uni Eric Roll
5 1990-1998 : Royaume-Uni Peter Carrington
6 1999-2011 : Belgique Étienne Davignon
7 Depuis 2012 : France Henri de Castries

On ne peut que constater que ce groupe est assez secret et mystérieux.

Souvent ce groupe BILDERBERG est présenté comme l’organisateur d’un complot mondial pour diriger nos sociétés.

Certaines phrases de membres éminents de ce groupe ne démentent pas cette théorie :

Denis Healey, l’un des initiateurs de la conférence de Bilderberg de 1954 et membre du comité directeur pendant 30 ans, a expliqué en 2001 :
« Dire que nous cherchions à mettre en place un gouvernement mondial unique est très exagéré, mais pas totalement absurde. Nous autres à Bilderberg pensions qu’on ne pouvait pas continuer à se faire la guerre éternellement et à tuer des millions de gens pour rien. Nous nous disions qu’une communauté unique pouvait être une bonne chose. »
En 2005, Étienne Davignon, autre membre important, a relativisé l’influence prêtée à la conférence de Bilderberg, à la BBC qui l’interrogeait sur les théories du complot :
« C’est inévitable, mais à quoi bon ? Il y a toujours eu des gens pour croire aux conspirations, seulement les choses arrivent de façon beaucoup moins cohérente… Quand les gens parlent de nous comme d’un gouvernement mondial secret, je me dis que, si nous sommes ce gouvernement, nous n’avons pas vraiment de quoi être fiers.

Parmi les reproches émis à l’encontre de BILDERBERG, on notera la crainte de voir une structure collégiale abritant un petit nombre de personnes prendre, sans contrôle démocratique par des tiers, des décisions importantes en économie ou en politique.

La question : BILDERGER a-t-il vraiment du pouvoir sur nos gouvernements ? Chacun est libre de le penser…

Sam SUFFI

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

BONUS Le groupe BILDEBERG expliqué dans une vidéo complète…

♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣

ANNEXE 1 :

Chaque année, entre 120-150 dirigeants politiques et experts de l’industrie, la finance, les universités et les médias sont invités à prendre part à la conférence. Environ les deux tiers des participants viennent de l’Europe et le reste de l’Amérique du Nord;  environ un tiers vient de la politique et deux tiers viennent d’autres domaines.
La conférence est un forum pour des discussions informelles sur les enjeux importants du monde. Les réunions se tiennent sous la règle de Chatham House, qui stipule que les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais ni l’identité ni l’affiliation du ou des orateurs, ni de tout autre participant peuvent être révélées.
Les  participants ne sont pas liés par leur propre situation. Dans cette conférence sans procès-verbal ni rédaction, il n’y a aucun vote ou approbation.

La  63ème conférence de Bilderberg 2015 a eu lieu en Autriche, àTelfs-Buchen, du 11 au 14Juin 2015 – Les principaux sujets de discussion de la conférence sont :
Intelligence Artificielle
La Cyber-Sécurité
Armes chimiques Menaces
Enjeux économiques actuels
Stratégie européenne
Mondialisation
Grèce
J’ai Couru
Moyen-Orient
OTAN
Russie
Terrorisme
Royaume-Uni
USA
Elections américaines

Et nous nous sommes procurés la liste des participants :
Président :  Castries, Henri de Président et chef de la direction, Groupe AXA FRA
Achleitner, Paul M. Président du Conseil de Surveillance, la Deutsche Bank AG DEU
Agius, Marcus Président non-exécutif, PA Consulting Group GBR
Ahrenkiel, Thomas Directeur, Service danois de renseignement (DDIS) DNK
Allen, John R. Envoyé spécial du Président de la Coalition mondiale pour contrer ISIL, Département d’État américain USA
Altman, Roger C. Président exécutif, Evercore USA
Applebaum, Anne Directeur du Forum Transitions, Legatum Institute USA
Apunen, Matti Directeur, Affaires Forum finlandais des EVA FIN
Baird, Zoë CEO et Président de la Fondation Markle USA
Balls, Edward M. Ancien Ombre Chancelier de l’Échiquier GBR
Balsemão, Francisco Pinto Président, Impresa SGPS PRT
Barroso, José M. Durão Ancien Président de la Commission européenne PRT
Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP FRA
Benko, René Fondateur, SIGNA Holding GmbH AUT
Bernabè, Franco Président, Groupe FB SRL ITA
Beurden, Ben van Chef de la direction, Royal Dutch Shell plc NLD
Bigorgne, Laurent Directeur, Institut Montaigne FRA
Boone, Laurence Conseiller spécial pour les affaires économiques et financières au président FRA
Botín, Ana P. Président, Banco Santander ESP
Brandtzæg, Svein Richard Président et chef de la direction, Norsk Hydro ASA NOR
Bronner, Oscar Editeur, Standard Verlagsgesellschaft AUT
Burns, William Président, Carnegie Endowment for International Peace USA
Calvar, Patrick Directeur général, DGSI FRA
Cebrián, Juan Luis Président exécutif, Grupo Prisa ESP
Clark, W. Edmund Retraité exécutif, Groupe de la Banque TD POUVOIR
Coeuré, Benoît Membre du Conseil d’administration, la Banque centrale européenne INT
Coyne, Andrew Editeur, éditoriaux et de commentaires, le National Post POUVOIR
Damberg, Mikael L. Ministre pour l’Entreprise et de l’Innovation SWE
De Gucht, Karel Ancien commissaire du commerce de l’UE, le ministre d’Etat BEL
Donilon, Thomas E. Ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis; Partner et Vice président, O’Melveny & Myers LLP USA
Döpfner, Mathias PDG, Axel Springer DEU
Dowling, Ann Président, Royal Academy of Engineering GBR
Dugan, Regina Vice-président de l’ingénierie, de la technologie avancée et des projets, Google USA
Eilertsen, Trine Rédacteur politique, Aftenposten NOR
Eldrup, Merete PDG, TV 2 Danmark A / S DNK
Elkann, John Président et chef de la direction, EXOR; Président, Fiat Automobiles Chrysler ITA
Enders, Thomas Chef de la direction, groupe Airbus DEU
Erdoes, Mary Chef de la direction, JP Morgan Asset Management USA
Fairhead, Rona Président, BBC Trust GBR
Federspiel, Ulrik Vice-président exécutif, Haldor Topsoe A / S DNK
Feldstein, Martin S. Président émérite, NBER; Professeur d’économie, Université de Harvard USA
Fischer, Heinz Président fédéral AUT
Flint, J. Douglas Président du Groupe, HSBC Holdings plc GBR
Franz, Christoph Président du Conseil, F. Hoffmann-La Roche Ltd CHE
Fresque, Louise O. Président et Président du Directoire, de l’Université de Wageningen NLD
Griffin, Kenneth Fondateur et chef de la direction, Citadel Investment Group, LLC USA
Gruber, Lilli Rédacteur en chef et Anchor « Otto e mezzo », La7 TV ITA
Guriev, Sergei Professeur d’économie à Sciences Po RUS
Gürkaynak, Gönenç Managing Partner, Droit ELIG Firm TUR
Gusenbauer, Alfred L’ancien chancelier de la République d’Autriche AUT
Halberstadt, Victor Professeur d’économie, Université de Leiden NLD
Hampel, Erich Président, UniCredit Bank Austria AG AUT
Hassabis, Demis Vice-président de l’ingénierie, DeepMind GBR
Hesoun, Wolfgang Directeur général de Siemens Autriche AUT
Hildebrand, Philipp Vice-président, BlackRock Inc. CHE
Hoffman, Reid Co-fondateur et président exécutif, LinkedIn USA
Ischinger, Wolfgang Président de la Conférence de sécurité de Munich INT
Jacobs, Kenneth M. Président et chef de la direction, Lazard USA
Jäkel, Julia PDG, Gruner + Jahr DEU
Johnson, James A. Président, Johnson Capital Partners USA
Juppé, Alain Maire de Bordeaux, ancien Premier ministre FRA
Kaeser, Joe Président et directeur général de Siemens AG DEU
Karp, Alex PDG, Palantir Technologies USA
Kepel, Gilles Professeur d’université, Sciences Po FRA
Kerr, John Vice-président, Scottish Power GBR
Kesici, Ilhan MP, Parlement turc TUR
Kissinger, Henry A. Président, Kissinger Associates, Inc. USA
Kleinfeld, Klaus Président et chef de la direction, Alcoa USA
Knot, Klaas HW Président, De Nederlandsche Bank NLD
Koç, Mustafa V. Président, Koç Holding AS TUR
Kravis, Henry R. Co-président et co-chef de la direction, Kohlberg Kravis Roberts & Co. USA
Kravis, Marie-Josée Senior Fellow et président Vice, Hudson Institute USA
Kudelski, André Président et chef de la direction, Groupe Kudelski CHE
Lauk, Kurt Président, Globe Capital Partners DEU
Lemne, Carola Chef de la direction, La Confédération des entreprises suédoises SWE
Levey, Stuart Chief Legal Officer, HSBC Holdings plc USA
Leyen, Ursula von der Ministre de la Défense DEU
Leysen, Thomas Président du conseil d’administration, Groupe KBC BEL
Maher, Shiraz Senior Research Fellow, ICSR, King College de Londres GBR
Markus Lassen, Christina Chef de département, ministère des Affaires étrangères, la politique de sécurité et de stabilisation DNK
Mathews, Jessica T. Émérite, Carnegie Endowment for International Peace USA
Mattis, James Distinguished Visiting Fellow, Hoover Institution, université de Stanford USA
Maudet, Pierre Vice-président du Conseil d’Etat, Département de la sécurité, de la police et de l’économie de Genève CHE
McKay, David I. Président et chef de la direction, Banque Royale du Canada POUVOIR
Mert, Nuray Chroniqueur, professeur de sciences politiques, Université d’Istanbul TUR
Messina, Jim Chef de la direction, Le Groupe Messina USA
Michel, Charles Le Premier Ministre BEL
Micklethwait, John Rédacteur en chef, Bloomberg LP USA
Minton Beddoes, Zanny Rédacteur en chef, The Economist GBR
Monti, Mario Le sénateur à vie; Président de l’Université Bocconi ITA
Mörttinen, Leena Directeur exécutif, The Family Association finlandaise Entreprises FIN
Mundie, Craig J. Principal, Mundie & Associates USA
Munroe-Blum, Heather Président, Office d’investissement du Régime de pensions du Canada POUVOIR
Pays-Bas, SAR la Princesse Beatrix des NLD
O’Leary, Michael PDG, Ryanair Plc IRL
Osborne, George Premier Secrétaire d’Etat et le chancelier de l’Échiquier GBR
Özel, Soli Chroniqueur, journal Haberturk; Maître de conférences, Université Kadir Has TUR
Papalexopoulos, Dimitri CEO du groupe, Titan Cement Co. GRC
Pégard, Catherine Président, Etablissement public du château, du musée et du domaine de Versailles national FRA
Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute USA
Petraeus, David H. Président, KKR Global Institute USA
Pikrammenos, Panagiotis Président honoraire du Conseil d’Etat hellénique GRC
Reisman, Heather M. Président et chef de la direction, Indigo Books & Music Inc. POUVOIR
Rocca, Gianfelice Président, Techint Group ITA
Roiss, Gerhard PDG, OMV Autriche AUT
Rubin, Robert E. Co président, Conseil sur les relations étrangères; Ancien Secrétaire au Trésor USA
Rutte, Mark Le Premier Ministre NLD
Sadjadpour, Karim Senior Associate, Carnegie Endowment for International Peace USA
Sawers, John Président et associé, Macro Advisory Partners GBR
Sayek Böke, Selin Vice-président, Parti républicain du peuple TUR
Schmidt, Eric E. Président exécutif, Google Inc. USA
Scholten, Rudolf PDG, Oesterreichische Kontrollbank AG AUT
Sevelda, Karl PDG, Raiffeisen Bank International AG AUT
Stoltenberg, Jens Secrétaire général, l’OTAN INT
Stubb, Alexander Ministres des Finances FIN
Suder, Katrin Sous-ministre de la Défense DEU
Sutherland, Peter D. Représentant spécial de l’ONU; Président, Goldman Sachs International IRL
Svanberg, Carl-Henric Président, BP plc; Président, AB Volvo SWE
Svarva, Olaug Chef de la direction, Fonds de pension du gouvernement de la Norvège NOR
Thiel, Peter A. Président, Thiel Capital USA
Tsoukalis, Loukas Président de la Fondation hellénique pour la politique européenne et étrangère GRC
Üzümcü, Ahmet Directeur général, Organisation pour l’interdiction des armes chimiques INT
Vitorino, M. António Partner, Cuetrecasas, Concalves Pereira, RL PRT
Wallenberg, Jacob Président, Investor AB SWE
Weber, Vin Partner, Mercury LLC USA
Wolf, Martin H. Commentateur économique en chef, The Financial Times GBR
Wolfensohn, James D. Président et chef de la direction, Wolfensohn and Company USA
Zoellick, Robert B. Président du Conseil des conseillers internationaux, The Goldman Sachs Group USA

♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣

ANNEXE 2 :

Actuel comité directeur de BILDERBERG

Président
Henri de Castries
Président d’AXA Group

DEU Achleitner, Paul Chairman Supervisory Board, Deutsche Bank AG
GBR Agius, Marcus Non-Executive Chairman, PA Consulting Group
USA Altman, Roger C. Executive Chairman, Evercore
FIN Apunen, Matti Director, Finnish Business and Policy Forum EVA
PRT Barroso, José M. Durão Former President of the European Commission
FRA Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
ITA Bernabè, Franco Chairman, FB Group SRL
NOR Brandtzæg, Svein Richard President and CEO, Norsk Hydro ASA
ESP Cebrián, Juan Luis Executive Chairman, Grupo PRISA
CAN Clark, W. Edmund Group President and CEO, TD Bank Group
DEU Enders, Thomas CEO, Airbus Group
DNK Federspiel, Ulrik Executive Vice President, Haldor Topsøe A/S
NLD Halberstadt, Victor Professor of Public Economics, Leiden University
USA Jacobs, Kenneth M. Chairman and CEO, Lazard
USA Johnson, James A. Chairman, Johnson Capital Partners
USA Karp, Alex CEO, Palantir Technologies
GBR Kerr, John Deputy Chairman, Scottish Power
USA Kleinfeld, Klaus Chairman and CEO, Alcoa
TUR Koç, Mustafa V. Chairman, Koç Holding A.S.
USA Kravis, Marie-Josée Senior Fellow and Vice Chair, Hudson Institute
CHE Kudelski, André Chairman and CEO, Kudelski Group
BEL Leysen, Thomas Chairman, KBC Group
USA Mathews, Jessica T. President, Carnegie Endowment for International Peace
ITA Monti, Mario Senator-for-life; President, Bocconi University
USA Mundie, Craig J. Senior Advisor to the CEO, Microsoft Corporation
USA Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute
CAN Reisman, Heather M. Chair and CEO, Indigo Books & Music Inc.
AUT Scholten, Rudolf CEO, Oesterreichische Kontrollbank AG
USA Thiel, Peter A. President, Thiel Capital
INT Trichet, Jean-Claude Honorary Governor, Banque de France; Former President, European Central Bank
GRC Tsoukalis, Loukas President, ELIAMEP
SWE Wallenberg, Jacob Chairman, Investor AB
USA Zoellick, Robert B. Chairman, Board of International Advisors, The Goldman Sachs Group

♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Une autre vision des choses :

L’esprit humain a toujours cherché à expliquer un évènement défavorable ou mémorable en faisant appel à la théorie du complot
Les 5 principes de la pensée faisant appel à la conspiration, selon Pierre André Taguieff :

Exemple d’expressions populaires qui lui donnent vie
– Rien n’arrive par accident ou par hasard = Ce n’est pas un hasard, c’était vu d’avance
– Tout ce qui arrive résulte d’une volonté cachée =A qui profite le crime ?
– Rien n’est tel qui paraît être = On nous manipule
– Tout est lié, dans l’ombre =Tout se tient, dans « le Système »
– Ce qui est officiel est tronqué ou faux =On ne nous dit pas tout

La suspicion envers le pouvoir, notamment économique ou religieux, entraîne des fantasmes – voire une paranoïa — contre ce qui semble caché ou secret.
Dans le temps, les victimes ont été le protestantisme, la maçonnerie, le bolchévisme, le capitalisme ou la banque …

2 articles sur un sujet analogue :

Franc-maçon…

Illuminati, société secrète…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Sam Suffi pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

new-week-2

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBS

 

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

 

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

bleu-copie

Advertisements

29 réflexions sur “BILDERBERG, puissance et secret

  1. JOSEPHINE

    Heureuse de vous retrouver sur ce sujet brûlant que soulève le groupe Bilderberg. Ne fréquentant pas le site en 2015 suis passée à côté, à mon grand dam. »Puissance et Secret » écrivez-vous, c’est secret, parce que Nuisance à bord.

    Me posais une question toute bête ce matin, pourquoi tant de sites font la « fête » au PS, au Macron etc…et plus à cette droite, (depuis quelques jours) dirigée par François Fillon sur la route de la Présidentielle ?

    Fillon étant Bilderberg c’est dire ce qu’il nous cache et nous imposera demain s’il est élu.

    « Levée de fonds d’un Bilderberg à Manhattan
    C’est au prestigieux et très discret Links Club de New-York, lors d’un cocktail organisé par ses soins durant un voyage express les 8 et 9 septembre derniers (2016), qu’Henri de Castries, président du comité de direction du Groupe Bilderberg depuis 2012, avait présenté son ami François Fillon à un parterre international de patrons et de banquiers, afin de lever des fonds pour assurer le financement de sa campagne. La victoire à la primaire de la droite se monnaye. Gros succès : par le biais de ce cocktail, de l’activation de ses réseaux et de l’organisation d’événements divers, Henri de Castries est parvenu à récolter près de 3 millions d’euros pour financer la campagne interne de François Fillon. »

    Du Bilderberg au gouvernement français ?

    Birdelberg, le Siècle, la Franc-Maçonnerie éjectons-les en VOTANT bientôt !

  2. Ping : Fillon non non non !!! | Neuilly Propre

  3. Ping : Fillon non non non !!! – Observatoire du MENSONGE

  4. Ping : Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy? Par Henri de Gramond – MERCI NICOLAS SARKOZY ET A TRÈS VITE ………..

  5. Ping : Observatoire du MENSONGE:TV ou Travestissement de la Vérité | actualitserlande

  6. Ping : François Fillon, c’est d’abord le candidat… – Observatoire du MENSONGE

  7. Ping : LES DÉS SONT-ILS PIPÉS ? | uncitoyenindigné

  8. Ping : Révélations sur… – Observatoire du MENSONGE

  9. Ping : Indiscrétions sur Nicolas S. – Observatoire du MENSONGE

  10. Ping : Franc-maçon… – Observatoire du MENSONGE

  11. Ping : L’Observatoire vous souhaite un joyeux Noël | Observatoire du MENSONGE

  12. Jean Faucheux

    Bien je vois que vous en savez autant que moi , qui habite pas si loin de leur fief et que un certain livre jaune nous en explique très bien le fonctionnement

  13. Charles Grosjean

    Gérard, puisque vous aimez citer voici une citation extraordinaire puisqu’écrite en 1802 !
    « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquise.» Thomas JEFFERSON –

    1. Gérard COUTANT

      Cette citation est excellente Charles, et mériterait Méditation….
      celle-ci devrait aussi vous plaire :
      « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »
      Franklin D. Roosevelt
      Président des Etats Unis de 1932 à 1945

  14. Gérard COUTANT

    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts. »
    « Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort. »
    François Mitterrand
    Commentaire fait lors d’un entretien privé à la fin de sa vie (cité dans Courrier International du 13 Avril 2000)

  15. Gérard COUTANT

    Selon les « Maîtres du Monde Stratégies Planétaires » BILDERBERG, puissance et secret
    Télévision: de l’info sans infos

    La nouvelle censure
    Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d’informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d’avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.
    Cette stratégie de la diversion s’applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d’information du public.
    De l’info sans infos…
    Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d’information. On continue d’appeler « journal télévisé » ce qui devrait en réalité être appelé un « magazine ».
    Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d’information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

    …et une censure sans censeurs
    Toute la subtilité de la censure moderne réside dans l’absence de censeurs. Ceux-ci ont été efficacement remplacés par la « loi du marché » et la « loi de l’audience ». Par le simple jeu de conditions économiques habilement crées, les chaines n’ont plus les moyens de financer le travail d’enquête du vrai journalisme, alors que dans le même temps, le reality-show et les micro-trottoirs font plus d’audience avec un coût de production réduit.
    Même les évènements importants sont traités sous un angle « magazine », par le petit bout de la lorgnette. Ainsi, un sommet international donnera lieu à une interview du chef-cuistot chargé du repas, à des images de limousines officielles et de salutations devant un batiment, mais aucune information ni analyse à propos des sujets débattus par les chefs d’états. De même, un attentat sera traité par des micro-trottoirs sur les lieux du drame, avec les impressions et témoignages des passants, ou une interview d’un secouriste ou d’un policier.
    A ces insignifiances s’ajouteront le sport, les faits-divers, les reportages pitoresques sur les villages de la France profonde, sans oublier les pubs déguisées pour les produits culturels faisant l’objet d’une campagne de promotion (spectacles, films, livres, disques…).
    Information destructurée pour mémorisation minimale
    Tous les psychologues et spécialistes des neurosciences savent que la mémorisation des informations par le cerveau se fait d’autant mieux que ces informations sont présentées de façon structurée et hiérarchisée.
    La structuration et la hiérarchisation de l’information sont aussi des principes de base enseignés à tous les étudiants en journalisme.
    Or depuis 10 ans, les journaux télévisés font exactement le contraire, en enchainant dans le désordre des sujets hétéroclites et d’importance inégale (un fait divers, un peu de politique, du sport, un sujet social, un autre fait divers, puis à nouveau de la politique, etc) , comme si le but recherché était d’obtenir la plus mauvaise mémorisation possible des informations par le public. Une population amnésique est en effet beaucoup plus facile à manipuler…

    1. maury

      Un aveu de Hollande en visite en Chine!!

      HOLLANDE AVOUE QU’IL MANIPULE LES MÉDIAS ! (par l’Imprécateur)
      Publié le 7 novembre 2015 par L’Imprécateur

      Alors qu’il présentait aux autorités chinoises les journalistes qui le suivaient dans son voyage présidentiel, le chef de l’État a lancé, un brin provocateur : « Ce sont des journalistes qui en France ne disent que du bien du gouvernement. C’est la ligne qu’on leur a donnée et ils la suivent scrupuleusement ».

      Si vous vous demandiez pourquoi la plupart des journaux, revues, radios et télévisions soutiennent le gouvernement, vous avez la réponse. Mais ils ne le font pas gratuitement, ce sont presque deux milliards que le gouvernement déverse chaque année sur les médias, sinon la plupart d’entre eux seraient en faillite. Certains, comme L’Humanité porte-parole du Parti Communiste, ou Libération, porte-voix du Parti Socialiste, reçoivent en plus quelques millions alors que leur déficit devrait les obliger à fermer. Ce n’est pas tout. La docilité personnelle des journalistes est achetée par un régime fiscal très favorable qui les asservit.

      Ils ne reçoivent pas d’instructions très précises pour leurs articles, on ne les leur dicte pas depuis l’Élysée, mais ils ont une ligne directrice à suivre et des éléments de langage à respecter. Depuis quelques semaines et jusqu’à mi-décembre par exemple : il faut lier tout événement dramatique ou exceptionnel au réchauffement climatique. Cela donne parfois lieu à des absurdités, comme cet article du Figaro qui hier imputait l’augmentation des déficiences cérébrales constatées chez certains groupes d’enfants au réchauffement climatique au lieu d’évoquer le cannabis ou une alimentation défectueuse ! Mais aussi des événements dont on feint d’oublier qu’ils reviennent régulièrement depuis des siècles : la canicule en été, la neige en hiver, les “épisodes cévenols” ou les “étés indiens” comme celui dont nous bénéficions depuis une quinzaine de jours. Tout cela a pour but de sensibiliser la population à l’intérêt, fantasmé par le pouvoir, de COP21.

      C’est important, COP21, surtout pour cacher que par l’obstination archaïque et idéologique du Président et de son Ministre des Affaires Étranges, révélant leur totale incompréhension du Moyen-Orient et de l’islam, la France est depuis quelques jours écartée des négociations sur la Syrie qui se déroulent dorénavant entre les États-Unis, la Russie, l’Iran et Bachar el-Assad. Les médias ont donc reçu instruction de ne plus parler de la guerre en Syrie autrement que pour ressasser les vieilles rengaines sur Bachar assassin de son peuple, les Russes qui ne bombarderaient que les gentilles troupes modérées d’Al-Qaïda/Al-Nosra et autres fariboles de la propagande socialiste du Système.

  16. Gérard COUTANT

    « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. »

    Citation David Rockefeller
    Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Président du CFR (, Council on Foreign Relations).
    Propos tenus à la rénion du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991

  17. Gérard COUTANT

    « Après 1981, je demandais à François Mitterrand :
    – Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais promis ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque Mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir. J’appris ainsi qu’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant quatorze ans. En France, on élit, et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ? Je le dis en tant que Française: cela ne veut rien dire. »
    Citation de Danièle Mitterrand
    Epouse de François Mitterrand

  18. François Dallonde

    A Gérard : cette réunion est une réunion de has-been et comme l’a écrit Henri, la franc-maçonnerie est autrement plus puissante avec des ramifications partout, urbi et orbi !

  19. Albert Durand

    Il existe aujourd’hui des groupes ou clubs très fermés qui cherchent à régner sur le monde comme ce Bilderberg mais la réalité reste que ce sont des rigolos qui se la pètent et ne dominent rien sauf peut-être les esprits faibles adepte de la théorie du complot. Théorie qui ne repose sur rien d’autre que la jalousie.

  20. Gérard COUTANT

    Excellent , et très instructif , il faut savoir que Alain Juppé a été invité par le groupe Bilderberg, un huis clos international ultra sélect
    Publié le 08/06/2015 à 18h40 , modifié le 08/06/2015 à 18h43 par SudOuest.fr avec AFP
    Le maire de Bordeaux figure parmi 140 personnalités du gotha mondial, qui se réuniront de jeudi à dimanche en Autriche, dans une discrétion extrême alimentant la théorie du complot
    Publié le 08/06/2015 à 18h40 , modifié le 08/06/2015 à 18h43 par SudOuest.fr avec AFP
    Alain Juppé va faire son entrée parmi l’élite mondiale de la finance, de l’économie, de la politique et des médias. Cette année, le groupe Bilderberg l’a en effet convié à son huis clos ultra sélect.
    Ce club qui se réunit chaque année dans la plus grande discrétion, réunira 140 personnes issues de 22 pays au cours de son 63e rendez-vous de jeudi à dimanche dans le village autrichien de Telfs-Buchen, près d’Innsbruck.
    Parmi les invités politiques figurent, le premier ministre belge Charles Michel, le ministre néerlandais des Finances Jeroen Dijsselbloem, patron de l’Eurogroupe, le président autrichien Heinz Fischer et le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg
    Alain Juppé, comme par exemple François Fillon avant lui, sera la tête d’affiche de la délégation française cette année, où l’on trouvera aussi Laurence Boone, la conseillère économique du président français François Hollande, ainsi que le patron de Michelin Jean-Dominique Sénard, ou de l’universitaire spécialiste du monde arabe Gilles Kepel.

  21. Henri Delbosse

    Je ne crois pas du tout à la puissance de ce groupe qui n’arrive pas à la cheville du système de la franc-maçonnerie autrement plus puissante à travers le monde entier.

  22. LAURENT

    Et que pense tous ces « braves gens à des lieus des vicissitudes de la vie de tous les jours »… notamment sur la fin de l’humanité consécutivement au réchauffement climatique…???…:-(((

  23. Serge Bimbaum

    Merci pour cet article très instructif et bien documenté sur un sujet pareil. J’ai bien aimé vos annexes avec les noms des participants.

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s