Morituri te salutant


La France endormie ou plutôt sous le coup d’une longue anesthésie ne réagit plus.

« Morituri te salutant »

Par Le Citoyen Lambda

« Ceux qui vont mourir te saluent »

La France endormie ou plutôt sous le coup d’une longue anesthésie ne réagit plus.
Les premiers résultats de ces municipales nous enseignent que le civisme n’existe plus parce que les mêmes qui se sont ruer dans les grandes surfaces ne vont pas voter.
Le risque épidémique est plus fort aussi dans les transports en commun que de se rendre à pied dans son bureau de vote.
On a vu qu’à Paris, comme il faisait beau en ce dimanche 15 mars, les gens, nonobstant les consignes de sécurité sanitaires, s’entassaient dans les lieux publics… Les mêmes, sans doute, qui appelaient à ne pas voter !
La prime a donc été d’une part aux sortants, qui n’en demandaient pas tant, et d’autre part aux verts pourtant bien rouges.
Peu importe le flacon pourvu que la désinformation fonctionne et en France, on peut assurer que cette dernière n’a jamais été aussi forte.

Alors, que ce gouvernement a pris trop tardivement la mesure du danger viral, il est évident que la France n’est pas près de se relever économiquement.
Mais, et c’est là le grand paradoxe, le virus va servir à ce gouvernement en grande difficultés pour masquer son incompétence une fois de plus.
Car, l’économie est désormais atteinte de plein fouet, avec à venir une énorme vague de chômage.
la sortie de cette pandémie, Dieu sait quand, va laisser une France affaiblie, exsangue et crevée.
Le politiquement correct ou la langue de bois, au choix, utilisés par le gouvernement ne suffira pas à cacher la réalité. Une réalité qui montrera une France ravagée et en piteux état.

Conclusion : les Français sont accrocs aux mensonges, à l’insécurité, aux « bien vivre ensemble » et autres balivernes du socialisme. Ils aiment aussi la pollution qui sous les mairies socialistes bat tous les records. Ils se complaisent à vivre dans des villes sales et infestées de nuisibles. Et, en prime, ils acceptent de payer toujours plus de taxes et d’impôts pour cela.
Dire que des personnes sont mortes pour la liberté et qu’ici, on préfère être asservi, manipulé et embrigadé.
C’est la grande leçon de ces municipales.

Le cerveau est atteint et visiblement, il n’existe pas de remède.
Le score de Madame Hidalgo à Paris, 29%, est une énigme autant qu’une insulte à l’intelligence.
Paris devenue sous son règne despotique une poubelle et qui va lui redonner un nouveau mandant !
Que peut-on dire ou faire dans ces conditions ?
À mon sens, plus rien hélas !

La France est prise dans une tourmente morale, mentale et physique.
La décomposition du paysage politique se poursuit inexorablement.
L’avenir est de plus en plus incertain sinon très sombre.
La France aura du mal à s’en remettre, surtout vu le règne actuel et total de la pensée unique.
Elle est devenue tristement passive et soumise.

« Morituri te salutant » (Ceux qui vont mourir te saluent)

a desinform copie
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le Citoyen Lambda pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Dessin de couverture par CHEREAU pour URTIKAN

«L’espoir, c’est bien sûr de vaincre le Covid-19,
mais comment aussi vaincre cet autre virus : la bien-pensance ?» Alexandre Goldfarb


Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb


6 commentaires

  1. Bravo pour votre article. Il faut le dire : ce gouvernement n’est pas taillé pour l’épreuve, ce sont des ministres incapables et non préparés, ils sont censés diriger la France et ne dirigent même pas leurs bureaux.

    J'aime

  2. Drôle de drame que ce virus nous impose et dont se sert, ou plutôt abuse, le Président. Mais qui peut encore le croire vu qu’il ne tient pas ses promesses… Il devait s’occuper des voyageurs français retenus à l’étranger et les témoignages qu’il n’a rien fait sont accablants. Il promettait des masques pour tous au plus tard mercredi dernier et personne n’en a vu la couleur…

    J'aime

  3. J’ai écouté le ministre de la Santé hier sur LCI : il est mauvais mais mauvais à un point incroyable, il ne répond jamais aux questions et il dit blanc et en noir à la fois. C’est insupportable.

    J'aime

  4. Cet article est bien réaliste et je le partage notamment pour cette phrase « La France est prise dans une tourmente morale, mentale et physique. ».

    J'aime

  5. Fort bien analysé ; à un détail près : morituri ne veut pas dire « les morts » mais « ceux qui vont mourir », les « morts en puissance ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.