Nommer l’ennemi et fixer le but de guerre


Par le Général (2s) Antoine MARTINEZ


TRIBUNE

Nommer l’ennemi et fixer le but de guerre

blood-252872_960_720

L’islamiste Salah Abdeslam, recherché depuis les attentats du 13 novembre dernier qui se sont traduits par un véritable carnage à Paris, a été arrêté le 18 mars en Belgique, à Molenbeek. Le 22 mars, soit, à peine quatre jours après, Bruxelles est frappée en représailles. A ceux qui n’ont toujours pas compris, ou qui ne veulent toujours pas comprendre l’objectif visé et la détermination de notre ennemi, commun à l’Europe et à tous ceux qui ne sont pas musulmans, il faut préciser que d’autres pays européens sont ciblés dans une planification élaborée depuis plusieurs mois, et que la France sera à nouveau frappée bientôt, probablement en réponse à la remise de Salah Abdeslam aux autorités judiciaires françaises. Car cet ennemi qui nous combat dans cette guerre asymétrique sait manœuvrer et riposter lorsqu’il est touché. C’est la dure réalité que nos dirigeants, par manque de lucidité et de courage, refusent de voir. Cette réalité est d’autant plus menaçante que l’invasion migratoire que subit depuis de nombreux mois l’Europe, sans que ses dirigeants soient en mesure de réagir par incompétence et manque de vision, constitue la première étape de la guerre que mène l’Islam, à présent ouvertement, contre l’Occident et en particulier contre le continent européen. Car cette invasion migratoire a été planifiée et constitue une attaque sans précédent des pays européens visant à déstructurer de l’intérieur nos sociétés, sans compter l’infiltration par milliers de djihadistes rejoignant les réseaux et filières déjà présents et prêts à combattre et à mourir en martyrs au nom d’Allah.

Il semble cependant que cet ennemi ne soit toujours pas nommé précisément. En effet, que nous dit le Président de la République ? « Nous devons prendre conscience de l’ampleur et de la gravité de la menace terroriste… La guerre contre le terrorisme doit être menée dans toute l’Europe ». Hormis le fait qu’il énonce une évidence sur la situation et sur la nécessité de réagir – mais cela chacun est capable de l’énoncer – il ne nomme pas l’ennemi. Non, Monsieur le Président, il ne s’agit pas de terrorisme. Vous « confondez » à dessein le moyen et l’ennemi. Le terrorisme n’est que l’instrument qui sert les intérêts de l’auteur qu’il faut nommer. C’est l’Islam qui a déclaré la guerre depuis longtemps d’ailleurs à l’Occident. Ce sont des islamistes qui tuent les citoyens européens. Car l’islamisme c’est l’Islam en action. Pour le formuler autrement, l’islamisme c’est l’intégralité de l’islam. On pourrait affirmer également que l’islamisme n’existerait pas s’il l’islam n’existait pas. Et l’islam conduit naturellement à l’islamisme. Quant à son but de guerre, c’est l’imposition du califat mondial par la violence. Alors, si la guerre doit être menée dans toute l’Europe, quel est notre but de guerre ? Toute opération de guerre nécessite, en effet, de déterminer le but de guerre, c’est à dire le but à atteindre. A-t-il été fixé ? Sans quoi, nous ne sommes pas près de vivre en paix.
L’ennemi étant donc ici nommé, on ne peut que s’étonner que le Premier ministre puisse affirmer sans gêne que « lutter contre la radicalisation, c’est promouvoir un islam fort, républicain et professionnel, organisé ». Non, Monsieur le Premier ministre, ce n’est pas en promouvant et en installant un islam fort dans notre pays que vous lutterez contre la radicalisation. C’est le contraire qu’il convient de faire. Il faut stopper l’islamisation criminelle de notre pays et des pays européens et pour inverser le cours néfaste des choses il faut, dans un premier temps, stopper l’immigration extra-européenne. Et si, selon votre campagne « les actes anti-musulmans, ça commence par des mots, ça finit par des crachats, des coups, du sang », vous semblez ne pas vouloir admettre la réalité, à savoir que les actes musulmans ça commence par Allah Akbar et ça finit par des massacres, de la barbarie et du sang. Car la campagne indigne que vous venez de lancer « Tous unis contre la haine », au-delà d’un racisme anti-blanc scandaleux qu’elle véhicule et de l’insulte qui est faite à la nation, confirme cette volonté d’occulter la vérité. Car qui prêche la haine en France et en Europe ? La réponse cinglante vient de vous être donnée par les islamistes à Bruxelles. Quant à notre ministre de l’Intérieur, pourquoi autant d’obséquiosité à l’égard d’une « religion » qu’il qualifie de belle religion alors que le fait d’évoquer les racines chrétiennes de la France serait faire une relecture historique frelatée qui aurait rendu la France nauséeuse ? Par ailleurs, oser affirmer que l’arrestation de Salah Abdeslam a porté un coup sévère à Daesch est une farce qui doit faire rire l’État islamique. Enfin, notre ministre des finances reproche aux autorités belges leur naïveté et leur laxisme qui ont conduit au communautarisme. Mais qu’ont fait nos gouvernants depuis des années dans notre pays si ce n’est la même chose ? Des Molenbeek nous en avons une multitude sur notre propre sol, au sein des territoires perdus de la République. L’exemple de Saint-Denis, cité royale et nécropole des rois de France fille aînée de l’Église devenue cité de l’islam – conséquence de quarante ans de lâcheté – le démontre amplement.

Alors, devant l’aveuglement et le déni de réalité de nos gouvernants, il devient urgent de leur démontrer pourquoi l’islamisme est bien l’ennemi à abattre, le cancer à éradiquer, et pourquoi l’islam est incompatible avec la démocratie et constitue une menace pour les nations européennes.
En effet, en démocratie, ce sont les hommes qui font les lois. En islam, c’est Dieu qui a fait les lois, inscrites définitivement dans le Coran, et il n’est donc pas permis aux hommes de les changer. Et ces lois interdisent la séparation du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel ce qui est incompatible avec notre conception du monde. Ensuite, la femme n’est non seulement pas l’égale de l’homme mais – des « savants » et théologiens musulmans viennent de le confirmer – ne peut être considérée au mieux que comme un mammifère, au même titre qu’une chèvre ou un chameau ! Cette conception de la femme est incompatible avec nos convictions. Par ailleurs, la Charia qui représente la loi islamique et qui est donc le bras armé de l’Islam dans sa conquête du monde pour imposer le califat a été jugée incompatible avec la démocratie en 2003 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Il faut donc en tirer les conséquences. Car des millions de musulmans se réfèrent à une constitution politico-religieuse – le Coran – qui leur sert de guide suprême et qui prime sur tout autre livre, constitution, loi ou tradition. Mais alors, ce livre est-il compatible avec la Constitution française, les lois, les traditions, les valeurs, les modes de pensée et la culture qui nous imprègnent ? A l’évidence, non. En effet, une analyse précise et objective de ce livre montre, non seulement à quel point il est en opposition frontale avec les fondements-mêmes de nos démocraties européennes, mais que nombre de ses versets, en complète opposition avec notre culture, sont – il faut le dire – susceptibles d’actions pénales dans la mesure où ils constituent une évidente provocation à la haine, à la violence, à la discrimination, au racisme, au sexisme, à l’antisémitisme. La lecture attentive du Coran nous révèle donc bien son incompatibilité évidente avec la culture française et européenne. Alors, le chantage à l’islamophobie ne tient pas et doit être rejeté. Il devient urgent que nos élites politiques et notamment nos gouvernants prennent conscience de cette incompatibilité de l’islam avec la démocratie et en tirent les conséquences. Il y va, en effet, de la vie des peuples européens. Car les musulmans connaissent le Coran, le considèrent comme supérieur à tout, et savent que ce livre n’est pas compatible avec la société française ou européenne dans laquelle ils vivent. Mais la quasi-totalité de nos élites politiques n’a jamais ouvert un Coran et prétend, en l’affirmant doctement, que ce livre est en parfaite adéquation avec tout ce qui constitue notre pays aux racines chrétiennes. Un tel aveuglement est coupable et le peuple ne pourra pas accepter encore longtemps de se laisser massacrer et de compter ses morts sans réagir. Car, ne nous voilons pas la face, une guerre civile caractérisée par sa nature ethnoculturelle a commencé.

Devant l’évidence, il n’est plus temps de tergiverser. Un sursaut est obligatoire. Ce sont des actes forts qui sont à présent attendus. Dans cette guerre que nous a déclarée l’Islam, l’ennemi n’est pas seulement à l’extérieur; il est à l’intérieur, et cela concerne l’ensemble de l’Europe. Une cinquième colonne est bien à l’œuvre sur l’ensemble du territoire européen. Les actions meurtrières planifiées, coordonnées et exécutées à Paris et à Bruxelles (mais demain à Berlin, à Londres, à Rome, à Madrid, à Copenhague, à Stockholm, à Vienne, de nouveau à Paris) sont le résultat de décennies de laxisme en matière d’acceptation sans contrôle d’une immigration qui véhicule une culture de mort hostile à la nôtre. On ne peut pas envisager le vivre-ensemble avec le diable. La situation est aujourd’hui aggravée par le fait que les flux migratoires massifs et incontrôlés qui déferlent sur l’Europe sont infiltrés par des milliers de djihadistes plus radicaux encore que les nôtres. Enfin, il faut être conscient qu’il existe sur notre sol, entre ces islamistes radicaux « français » ou pas (plusieurs dizaines de milliers d’individus dangereux aujourd’hui, il faut être lucide) et une population d’origine immigrée de confession musulmane respectueuse des lois car intégrée, un cercle intermédiaire composé de centaines de milliers de personnes, plus ou moins acquises aux premiers et prêtes à les aider de différentes façons lorsque le moment se présentera. Elles occupent les territoires perdus de la République vidés de ses autochtones et qui, comme Molenbeek pour la Belgique, n’ont plus rien de commun avec la France ou l’Europe. C’est de cette même aide ou « solidarité » islamique que Salah Abdeslam a bénéficié pendant quatre mois parmi les siens.
Alors certes, il faut développer les moyens de renseignement et la coordination entre pays européens, mais cela ne suffira plus. Si nous sommes en guerre comme l’a affirmé le Président de la République, il faut à présent frapper fort l’ennemi sur notre sol. Et l’état d’urgence n’est plus adapté à une telle situation ; c’est l’état de siège qui doit être décrété conformément à l’article 36 de la Constitution. C’est, en effet, l’équivalent de la bataille d’Alger (1957) qu’il faut aujourd’hui engager sur ces territoires perdus de la République pour neutraliser les islamistes et rétablir l’état de droit. Par ailleurs, l’ennemi étant nommé il faut élaborer et mettre en œuvre une nouvelle politique globale visant (ce doit être le but de guerre) à enclencher un processus de « désislamisation » sur le long terme de notre société par l’adoption de mesures spécifiques qui doivent répondre à un principe de précaution (arrêt de l’immigration extra-européenne, suppression du regroupement familial, renvoi de tous les clandestins ou déboutés du droit d’asile, refonte complète de notre politique d’immigration, de notre code de nationalité, suppression de la bi-nationalité avec les extra-européens, fermeture définitive des mosquées salafistes, arrêt de la construction de mosquées, fermeture des abattoirs halal pratique immonde incompatible avec notre mode de vie, suppression de l’AME et des pompes sociales aspirantes, expulsion des familles polygames, refondation de l’école et de l’enseignement dispensé qui doit répondre à la transmission de notre héritage historique, spirituel et culturel qui n’a rien à voir avec l’islam…en un mot instaurer/rétablir une préférence nationale et, même, une préférence de civilisation). Il faut, en fait, provoquer, faciliter, inciter par tous les moyens ceux qui ont des difficultés à s’intégrer ou qui refusent nos principes, nos valeurs et nos traditions à quitter la France. Il faut même les pousser à émigrer vers des terres musulmanes pour pratiquer leur islam comme le prescrit d’ailleurs le Coran. C’est à présent une nécessité. Le cardinal de Richelieu affirmait que « la politique consiste à rendre possible ce qui est nécessaire ».
Alors, faisons-le pour le salut de notre nation et des peuples européens.
Nommer l’ennemi et fixer le but de guerre

Général (2s) Antoine MARTINEZ


Capture d’écran 2015-10-03 à 00.29.09

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Du même auteur : A Monsieur Juppé  et L’invasion programmée

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Général (2s) Antoine MARTINEZ pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Article recommandé :

La Cigale et la Fourmi

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 180.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI
Capture d’écran 2016-02-22 à 09.12.23

Publicités

24 commentaires

  1. Merci Gérard de tous ces renseignements, dont, personnellement je n’étais pas au courant.
    Le problème étant que les Français pour une immense majorité ne sont au courant de rien en ce qui concerne ce plan!!!

    Hollande est allé trop loin depuis trop longtemps.
    Il est plus que temps de destituer ce Président anti-patriote et collaborateur avec tous ceux qui sont les ennemis de la France!!!
    On nous mène en bâteau, et ce n’est plus possible.

    J’ai connu l’époque où nous avions des casernes de l’OTAN, représenté par des Américains. Nul doute que s’il fait cela, il a signé l’enterrement de la France et des Français!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  2. « La sortie de l’OTAN devra s’accompagner du retrait de la France de l’Euro, de l’Union Européenne et des organismes déjà cités, FMI et OMC, qui assurent la dictature internationale des marchés financiers et menacent la paix et la démocratie. »
    Michel DEBRAY
    Vice-amiral
    Ancien commandant de l’Aviation embarquée et du groupe des porte-avions
    Ancien président de l’Institut Charles de Gaulle

    J'aime

  3. Pierre Pranchère et l’Amiral Michel Debray appellent les parlementaires à refuser la réintégration totale de la France dans l’OTAN et à sortir de l’OTAN
    À l’initiative du président Hollande, un projet de loi prépare le retour de l’OTAN avec le stationnement sur notre sol de forces militaires étrangères membres, 50 ans après en avoir été exclues par le général de Gaulle
    Le président de la République, bafouant les principes établis au nom de la France, de 1958 à 1966 pour sa sortie de du commandement intégré de l’OTAN, a soumis au conseil des ministres du 4 janvier 2016 un projet de loi qui autoriserait le retour sur notre sol de forces militaires étrangères sur décision des Etats-Unis, véritable maître de l’OTAN.

    « L’OTAN est devenue une menace pour la sécurité des Européens, car elle les empêche de trouver leur autonomie stratégique. Ils s’en remettent, à tort, aux Américains pour les défendre. «
    Citation du Vincent Desportes Général de Division de l’Armée de Terre

    La France doit donc refuser de se laisser entraîner dans une guerre qui ne serait pas « sa guerre ». Pour cela, elle doit immédiatement quitter l’OTAN qui, depuis la fin de la « guerre froide » n’a plus de justification défensive. Et la France doit tout faire pour empêcher cette guerre en Europe.
    Citation du Didier Tauzin Général de Division de l’Armée de Terre

    J'aime

  4. Big synthèse….que m’a envoyé un ami…
    A considérer suite aux derniers évènements.

    Le Shoe Bomber était un musulman.
    Les Beltway Snipers étaient musulmans.
    Le tireur de Fort Hood était un musulman.
    Les terroristes du train de Madrid étaient musulmans.
    Les terroristes du Bali Night-club étaient musulmans.
    Les terroristes du métro de Londres étaient musulmans.
    Les terroristes du théâtre de Moscou étaient musulmans.
    Les terroristes du marathon de Boston étaient musulmans.
    Les terroristes du vol Pan-Am # 93 étaient musulmans.
    Les terroristes du vol à Air France à Entebbe étaient musulmans.
    La prise de l’ambassade Iranienne, était par des musulmans.
    Les terroristes de l’ambassade américaine à Beyrouth étaient musulmans.
    La prise de l’ambassade Lybienne : des musulmans.
    Les terroristes suicidaires de Buenos Aires étaient musulmans.
    Les attaquants contre l’équipe olympique israélienne étaient musulmans.
    La prise de l’ambassade américaine au Kenya était par des musulmans.
    Les terroristes saoudiens contre les tours Khobar étaient musulmans.
    Les terroristes de la caserne navale de Beyrouth étaient musulmans.
    Les terroristes de l’école russe Besian étaient musulmans.
    Les premiers terroristes des World Trade Center étaient musulmans.
    Les terroristes de Bombay et Mumbai en Inde étaient musulmans
    Les terroristes de l’Achille Lauro étaient musulmans.
    Les terroristes des avions du 11 septembre 2001 étaient musulmans.
    Le décapiteur d’Oklahoma City était musulman.
    Les terroristes de Charlie Hebdo étaient musulmans.
    Les terroriste de l’Hyper Cacher étaient musulmans.
    Les terroriste du Bataclan étaient musulmans.(Et j’en oublie probablement plusieurs autres).
    Pensez que:les hindous vivent avec les chrétiens
    = Pas de problèmeLes hindous vivent avec les juifs
    = Pas de problèmeLes chrétiens vivent avec des Shintos
    = Pas de problèmeLes Shintos vivent avec des Confucianistes
    = Pas de problèmeLes juifs vivent avec des Athéistes
    = Pas de problèmeLes Athéistes vivent avec les bouddhistes
    = Pas de problèmeLes bouddhistes vivent avec les Sikhs
    = Pas de problèmeLes Sikhs vivent avec les hindous
    = Pas de problèmeLes chrétiens vivent avec les juifs
    = Pas de problèmeLes juifs vivent avec les bouddhistes
    = Pas de problèmeLes bouddhistes vivent avec les Shintos
    = Pas de problèmeLes Shintos vivent avec les Athéistes
    = Pas de problèmeLes Athéistes vivent avec les Confucianistes
    = Pas de problèmeLes Confucianistes vivent avec les hindous
    = Pas de problèmeMusulmans vivant avec hindous
    = ProblèmeMusulmans vivant avec bouddhistes
    = ProblèmeMusulmans vivant avec chrétiens
    = ProblèmeMusulmans vivant avec juifs
    = ProblèmeMusulmans vivant avec Sikhs
    = ProblèmeMusulmans vivant avec Shintos

    = ProblèmeMusulmans vivant avec Athéistes
    = ProblèmeMUSULMANS VIVANT AVEC MUSULMANS
    = BIG problème !Jihad Islamique: une organisation terroriste islamiqueISIS (DAESH): une organisation terroriste islamiqueAl-Qaida: une organisation terroriste islamiqueTaliban: une organisation terroriste islamiqueHamas: une organisation terroriste islamiqueHezbollah: une organisation terroriste islamiqueBoko Haram: une organisation terroriste islamiqueAl-Nusra: Une organisation terroriste islamiqueAbu Sayyaf: une organisation terroriste islamiqueAl-Badr: une organisation terroriste islamiqueFrères Musulmans : une organisation terroriste islamiqueLashkar-e-Taïba: une organisation terroriste islamique PalestinePalestine LibérationOrganisation: une organisation terroriste islamiqueAnsaru: une organisation terroriste islamiqueJemaah Islamiyah: une organisation terroriste islamiqueAbdullah Azzam Brigades: une organisation terroriste islamiqueCeci est le monde dans lequel nous vivons où l’on nous répète que tout ceci n’a rien à voir avec l’Islam qui est une religion de paix !

    J'aime

  5. Bravo mon général pour votre lucidité et votre courage (devrais-je dire « témérité » car le fait d’être OG 2S vous expose…).
    Je souscris personnellement à votre analyse de situation et je me désole de voir arriver sans coup férir le scénario bien décrit par Houellebecq sans que notre classe politique ou nos camarades en 1ère section ne réagissent.
    Encore bravo. Gardez le cap!

    J'aime

  6. Il faudrait effectivement fixer le but de cette guerre…!

    A lire : certains détails sont à vomir, mais vu ce qui nous attend, je pense qu’il vaut mieux le savoir avant…!
    Alors, voilà en chiffre et en détails…, ce que j’ai trouvé sur internet :

    Génocides ethniques de l’islam en un siècle = estimation basse de plus de 87 millions de morts. Ne sont pas comptabilisés dans ces chiffres : les massacres de chrétiens en Syrie , Irak , Liban , l’aide apportée par les musulmans aux nazis, massacres en Ouganda, au Pakistan, les attaques terroristes, etc ,….. Voici la liste:

    1900-1917: Génocide contre les Arméniens : 2 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.
    1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie : 250 000 personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.
    1919-1923: Génocide contre les Grecs Pontiques : 250 000 personnes massacrées en Turquie au nom d’Allah et expulsion de 250 000 autres vers la Grèce (Allah est Miséricordieux).
    1930: 40 000 décapitations publiques, 350 000 amputation dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.
    1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak. Plusieurs milliers de victimes. «  »La communauté internationale, indifférente au début, » » réussit à stopper le massacre commis au nom d’Allah.
    1942-1943: Génocide contre les « Mécréants » en Bosnie : 200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés au nom d’Allah dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s’en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le Muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie « islamiquement » pure et appliquée par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.
    1964-1965: Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie : 1 million de partisans communistes souvent d’origine chinoise massacrés au nom d’Allah “ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.
    1965-aujourd’hui: Génocide contre les Papous. « Indonésislamisation » de la partie ouest de l’ile de Papouasie. Lorsqu’ils arrivent dans un village, les musulmans chassent les porcs, luttent contre les indigènes en obligeant les hommes à mettre des pantalons. Les réfractaires à cette « intégration » sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006 «  »dans la plus parfaite indifférence générale » » (tout le monde n’a pas la chance de naître palestinien)…
    1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh : entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés au nom d’Allah . L’armée Pakistanaise viole aussi 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter. 10 millions de réfugiés.
    1975: Génocide contre les Timorais. Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un jihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.
    1983-à aujourd’hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts pour la plus grande gloire d’Allah dans une relative indifférence. Exemple d’action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare: “Vous allez être convertis du christianisme à l’islam aujourd’hui…” ; ceux qui refusent sont exécutés. En 1992, le Vatican proteste contre les persécutions que subissent les chrétiens soudanais; le régime de Khartoum déclare: “L’Eglise Catholique est devenue l’ennemie du gouvernement soudanais; nous savons comment nous en occuper” 1993 février: publication du rapport Barbier à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, sur les massacres des tribus Nouba au Soudan: déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants. 1994 rapport de l’ONU sur le Soudan, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l’Homme; le président soudanais juge ce rapport “blasphématoire” 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden 1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l’issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens.
    2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le jihad perpétré contre les populations du sud ; « les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis ».
    Massacres en Inde ?
    En Inde, environ 80-90 millions de morts selon les spécialistes.
    Depuis les Omeyyades en passant par les Ottomans jusqu’aux Moghols.
    Total des génocides islamiques établis :
    Estimation basse (peu probable) : 87 622 000 morts
    Estimation haute (probable) : 91 022 000 morts
    Non comptabilisés :
    les massacres de chrétiens en Syrie , Irak , Liban , l’aide apportée par les musulmans aux nazis, massacres en Ouganda, au Pakistan, les attaques terroristes, etc ,…..

    SI AVEC CELA, ON A ENCORE DU MAL A NOMMER L’ENNEMI, CELA SIGNIFIE QUE L’ON EST SOI-MEME L’ENNEMI DE LA FRANCE ET DES FRANCAIS, et je ne parle pas de tous les autres…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  7. Bonsoir à tous les vrais Patriotes. Oui mon Général tout ce que vous écrivez n’est que TALITRE!!!. Mais à quand le coup d’Etat tant espéré, tant souhaité par des millions de nos compatriotes… Individuellement nous ne pouvons agir, il nous faut des Chefs de votre valeur pour organiser, planifier et nous donner les directives. Je ne suis qu’un simple citoyen, amoureux de son pays, de ses traditions, coutumes, de son passé glorieux où l’honneur avait encore un sens. Je suis comme beaucoup, prêt à verser mon sang pour contribuer à la reconquête du pays afin de le laisser à nos enfants et petits enfants. N’attendez plus, n’attendons plus, il faut agir….

    J'aime

    1. Pas besoin de lui pour le savoir, cela fait trente ans que cette guerre se prépare dans un silence complice de nos élites…

      J'aime

  8. Il faut changer tous ces politiciens incapables de réagir, ils ne savent que parler et continuent à refuser la réalité de cette guerre imposée par l’islam. Je ne voterai plus ni pour les uns ni pour les autres car ils ont tué la France.

    J'aime

  9. L’analyse est percutante et pleine de lucidité, elle reflète bien l’état avancé de décomposition de la société Française, dhimmis et esclaves en devenir, nos hommes politiques trahissent sans vergogne se pliant à toutes les exigences des islamistes, multiplication des lieux de prêches (intégristes et salafistes qui distillent la haine et la rébellion), des mosquées, véritable cancer qui ronge le pays avec a création d’un état dans l’état!

    Cette campagne initiée par le pouvoir est odieuse aux Français, mais ce qui est encore plus préjudiciable c’est la lâcheté ou la complicité d’une opposition bien timide sur le sujet alors que le bateau coule!

    On nous abreuve d’un tas de considérations oiseuses en dépit du bon sens en nous infligeant une propagande forcenée dans les médias qui s’apparente à une trahison programmée d’un état de droit en marche vers la dictature!

    Tout est fait pour détruire et briser toute contestation au moyen de cette propagande sournoise et délétère qui pervertit les esprit! Allons-nous boire encore longtemps ce poison que distille la secte des bienpensants?

    J'aime

  10. Je souscris totalement à la vision du Général Martinez et je crois que tergiverser ne sert plus à rien. J’ai entendu NKM l’autre soir à Des paroles et des actes de Pujadas et je suis consternée par ses déclarations de bobo gauchisante. Cette politique est un sous-marin du PS !!!

    J'aime

  11. Merci mon Général de nommer enfin notre ennemi qui ravage notre pays avec la complicité de nos gouvernants mais également des partis politique de ce territoire…
    Oui mon Général « Nous devons prendre conscience de l’ampleur et de la gravité de la menace terroriste… La guerre contre le terrorisme doit être menée dans toute l’Europe ».
    Oui mon Général « c’est l’Islam qui a déclaré la guerre depuis longtemps d’ailleurs à l’Occident. Ce sont des islamistes qui tuent les citoyens européens. Car l’islamisme c’est l’Islam en action »
    Oui mon Général « Il faut stopper l’islamisation criminelle de notre pays et des pays européens et pour inverser le cours néfaste des choses il faut, dans un premier temps, stopper l’immigration extra-européenne «
    Oui mon Général « Il devient urgent que nos élites politiques et notamment nos gouvernants prennent conscience de cette incompatibilité de l’islam avec la démocratie et en tirent les conséquences. Il y va, en effet, de la vie des peuples européens… »
    Oui mon Général, depuis des années la Justice accepte des dérives subtilement imposées par le corps politique et médiatique bien-pensant. L’exemple le plus criant est peut-être d’avoir accepté de juger comme crimes racistes des opinions ou des critiques portant sur les religions.
    Oui mon Général, depuis quand la pratique d’une religion définit-elle une race et depuis quand la critique de cette religion, quelle qu’elle soit, échappe-t-elle à la loi de 1905 et à la liberté constitutionnelle de penser et de s’exprimer ?
    Oui mon Général, la faute est à l’origine politique, mais l’erreur de la Justice est de l’avoir cautionnée. Quand la loi confondant religions et races a été promulguée, elle aurait dû être immédiatement invalidée par l’autorité compétente, le Conseil Constitutionnel. Cela n’a pas été fait et les juges sont maintenant tenus d’appliquer un texte de loi voté dont les décrets d’application ont été promulgués.
    Il faut savoir que des associations ont été créées et subventionnées par le pouvoir politique pour protéger les communautés d’origine étrangère et religieuses, LICRA, MRAP…Leur principale et quasiment seule activité est de mener des actions en justice contre tout mot, toute phrase, toute pensée exprimée publiquement pouvant être interprétée comme une critique des communautés de couleur (« blancs » exceptés) ou les religions (catholique exceptée).
    Une citation de Ivan Rioufol Journaliste A méditer…
    « Une guerre civile s’avance à pas de loup. Elle ne verra pas s’affronter la classe moyenne oubliée aux nantis européistes, la gauche à la droite, la province à Paris, les jeunes aux vieux, même si les tensions entre ces contraires s’avivent parallèlement. Celle qui rôde oppose déjà l’idéologie coranique conquérante aux démocraties occidentales fatiguées. La menace est chez ceux qui sont convaincus d’avoir à mener un combat au nom de leur Dieu et des prophéties, pour poursuivre l’œuvre de conversion des pays et des , et pour relever l’affront d’une humiliation que subiraient les musulmans depuis la colonisation européenne, en passant par la guerre de George Bush contre en Irak. Les attentats de janvier et de novembre annoncent d’autres assauts. Car l’armée de l’ombre existe. Elle compte en France des milliers de guerriers, bénéficie de la passivité des cités, de la myopie du pouvoir, de la collaboration des premiers traîtres. Les huit cents , les cent cinquante mosquées salafistes, les écoles coraniques, les Frères musulmans sont autant de foyers d’incubation. En face, nombreux sont ceux qui se sont déjà soumis. Or cette manière d’éviter l’affrontement est la pire. Une urgente et authentique résistance s’impose »

    LA CLASSE POLITIQUE DANS SON ENSEMBLE, COMME D’AILLEURS LE MONDE MEDIATIQUE, SONT SURPRIS EN PLEINE DEROBADE, EN PLEINE DISSIMULATION. IRRESPONSABLES ET COUPABLES.

    L’EUROPE EST REGIE INTELLECTUELLEMENT ET POLITIQUEMENT PAR DES AVEUGLES ACEPHALES.

    Mes Respects mon Général.

    J'aime

  12. Général Martinez, comme d’habitude, j’acquière à 100% à votre article vraiment excellent et qui représente, pour ma part l’exactitude de ce que nous vivons dans ce pays.
    Aujourd’hui c’est dimanche de Pâques et je reçois quelques membres proches de ma famille, je n’aurais pas le temps de venir m’exprimer davantage ici, mais je tenais à dire ces quelques mots, et la lecture de cet article me réconforte dans le sens où je me dis que je ne suis pas la seule dans ce pays… Et puis…
    «  » »Et si, selon votre campagne « les actes anti-musulmans, ça commence par des mots, ça finit par des crachats, des coups, du sang », vous semblez ne pas vouloir admettre la réalité, à savoir que les actes musulmans ça commence par Allah Akbar et ça finit par des massacres, de la barbarie et du sang. Car la campagne indigne que vous venez de lancer « Tous unis contre la haine », au-delà d’un racisme anti-blanc scandaleux qu’elle véhicule et de l’insulte qui est faite à la nation, confirme cette volonté d’occulter la vérité. Car qui prêche la haine en France et en Europe ? La réponse cinglante vient de vous être donnée par les islamistes à Bruxelles. «  » »

    J’ai vu cette PUB hier au soir pour la première fois et j’ai été outrée et révoltée de voir à quel niveau se place ces hommes politiques qui nous gouvernent et qui ne nous méritent absolument pas. Ils sont la honte au point le plus extrême qui soit. il est plus qu’évident à présent que tous ces gens ne feront RIEN pour sauver notre pays, c’est donc au peuple de France, s’il veut survivre envers et malgré tout d’agir et cela, avec l’aide de l’Armée, sinon, nous pouvons dire Adieu…!!!!
    Merci à vous Général Martinez et à tous ceux qui contribuent à faire connaître la vérité sur l’Observatoire du Mensonge.
    Bien à vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s