Français, électeurs, on vous prend pour des couillons!


Une petite revue des candidats déclarés à la présidentielle 2017 s’impose

TRIBUNE

image

Français, électeurs, on vous prend pour des couillons!

Par Henri de Gramond

Elle est belle la France politique qui pourrait prendre cet adage pour sa promotion: « un clou chasse l’autre ».
Une petite revue des candidats déclarés à la présidentielle 2017 s’impose.
Mélenchon c’est retour en arrière aux temps des mines et des ouvriers.
Macron c’est je ne me souviens pas que j’étais socialiste, bobo, de cela gauche caviar.
Fillon c’est attention je vais renverser la table mais je reprends tous les nocifs connus des Républicains donc adieu le changement.
MAM dite Alliot-Marie c’est je réapprends à danser le tango.
Guaino sera d’ailleurs une excellent cavalier pour MAM.
Dupont Saint-Aigan c’est chut je n’ai rien à vous dire.
Le Pen c’est ne dites pas à mon père que je suis devenue communiste.
Quant au futur candidat socialiste quel qu’il soit, il essaiera de passer la barre des 10% donc autant dire qu’il devra gérer la débacle.
Comme on disait autrefois « nous ne sommes pas sortis de l’auberge » et savez-vous pourquoi?
Parce qu’aucun de ces candidats n’aura le courage et encore moins l’envie de changer de politique.
C’est là que réside le problème dans toute sa splendeur infernale.
Or la France a besoin d’un grand nettoyage politique ou renouveau qui ne vient pas car tout est bloqué et verrouillé par les deux partis dominants: le PS et Les Républicains.
Le populisme tant critiqué qui a porté le NON à l’Europe des Anglais et Trump à la présidence des Etats-Unis puis en France qui a balayé Sarkozy, Juppé puis Hollande, représente cet immense besoin de changement.
Les artifices scandaleusement couverts par les médias sur les statistiques du chômage, l’infâme budget 2017 préparé par ce gouvernement socialiste et le terrorisme barbare islamique sont des menaces réelles que ressentent chaque jour davantage les Français.
Que font les politiques pour faire face à ces réalités? Rien !
L’opposition est étrangement silencieuse notamment sur le budget proposé par le ministre Sapin et accepté par le président Hollande, un budget qui ruinera encore plus une France bien mal en point. Même le Haut conseil des finances publiques (HCFP), organisme indépendant, considère que les objectifs fixés par Sapin, 2,7% de déficit du PIB en 2017 et 1,5% de croissance, ne sont pas atteignables.
Or Sapin pour atteindre cet objectif va alourdir nettement la dette de la France laissant au futur président élu en mai 2017, une véritable bombe à retardement.
Les milliards vont valser pour masquer l’incompétence à gouverner des socialistes et il faudra bien en payer l’addition. Alors Sapin annonce la création de postes ici et là que normalement le gouvernement ne peut plus financer faute d’en posséder les moyens.
Aucune mesure sérieuse et allant dans le bon sens n’est proposée par Sapin: c’est même un désastre qui se profile à l’horizon.
Si leur système, aux politiques, avaient réussi, nous accepterions qu’il se poursuive mais comme il a totalement échoué, nous refusons de leur donner un quelconque crédit.
J’ajoute que voter Macron c’est être sûr de continuer cette politique socialiste désastreuse. Ceux qui feront ce choix mettront cette fois la France définitivement à genoux.

Henri de Gramond

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***
A Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Autres articles recommandés du même auteur:
Pourquoi Sarkozy a perdu
Complaire aux médias
Révélations sur… Fillon a-t-il vraiment tué politiquement Sarkozy?

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

new-week-2

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

Attention:
vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Henri de Gramond pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement:
Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

bleu-copie

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Publicités

38 réflexions sur “Français, électeurs, on vous prend pour des couillons!

  1. Ping : La « Trumperie » des médias. – Observatoire du MENSONGE

  2. Ping : Plus dure sera la suite – Observatoire du MENSONGE

  3. Ping : Fillon notre fossoyeur – Observatoire du MENSONGE

  4. Ping : Un débat de plus! – Observatoire du MENSONGE

  5. Ping : Républicains: jeu de quilles – Observatoire du MENSONGE

  6. michel43

    ce que j’aimerais ,de la part de nos politiciens , FN..compris , c’est de nous dire ;voila ce que je veux faire , et ajouter , après un audit financier , ce qui se fait dans le PRIVER , cars L..ETAT est en faillite ,et vie au dessus de ses moyens et emprunte , pour boucher les trous ,ensuite ,ou il va supprimer se qui est inutile EX. le conseil économique et social ,donner les pouvoir a la cours des comptes ,mettre, des fonctionnaires ,a contrôler ,la S.Social, la CAF Associations EX SOS RACISTE NI PUTES -NI SOUMISES les SYNDICATS .propriétaires de 14 CHATEAUX. puisque la CGT en a vendu UN..25 Millions d »euro ,ou est passer cette argent ? les aides a l » AFRIQUE., des chefs d’état ,on des fortunes , un pantin ,a obtenue 60 millions d’euro DE L.EUROPE ,sont peuple a fain ,il en prend 30 M pour acheter un AVION.. la priorité ;la FRANCE et les FRANCAIS ,10 millions de pauvres ,3.5 de mal loger , plus de 3 Millions chez COLUCHE ,9 millions de retraiter qui on 800 euro pour survive ;,6 millions de CHOMEURS et rentre tout les Ans des centaines de milliers d’étrangers et RIEN ,sur L.OUTRE -MER et le scandale de MAYOTTE du SARKOZY ,et la double -Nationalité ,la fuite de FRANCAIS ISRAELIENS ,plus de 5000 familles ,tout les Ans , ce qui veut dire ,plus de 25.000 personnes , remplacer pars QUI ? Notre FRANCE ,est MAL…..tres MAL

    J'aime

    1. Christine Gallet

      On ne comprend pas bien ce que vous écrivez et vous pratiquez l’amalgame pour asséner des mensonges. Ainsi vous dîtes que 5,000 familles Français Israéliens quittent la France ce qui est un amalgame. Car les amis Juifs que je connais ne sont que Français et Juifs et non pas israéliens comme vous l’écrivez. Vous confondez allègrement nationalité et religion ce qui est quand même circonspect…. Et même injurieux.

      J'aime

      1. michel43

        Chère Mme oseriez NIER LA VÉRITÉ OFFICIELLE tout comme ARNO KLARSFELD qui a préféré faire son service militaire dans son autre pays ISRAEL 2 ANS.., Beaucoup se serve de leurs double – nationalité, lorsque cela les arranges ,de plus, on ne doit pas avoir les mêmes AMIS.. eux rêvent de partir la BAS. .Nous ,on est OBLIGER de rester dans notre FRANCE ,ayant une seule NATIONALITE

        J'aime

          1. Jean-Luc Baudin

            Je confirme bien que les Klarsfeld aient obtenu la citoyenneté israélienne pour leurs actions anti nazies… Mais comme de toutes façons chercher à convaincre la mauvaise foi est impossible… Et c’est vrai que Michel vos commentaires sont souvent incompréhensibles.

            J'aime

            1. Jean-Luc Baudin

              Comme dit à Janine : ne pas confondre religion et nationalité ce qui crée des amalgames et est souvent voulu d’ailleurs. Est Juif celui qui a une mère juive ce qui n’est pas le cas ici pour Klarsfeld.

              J'aime

          2. Janine

            Désolée de vous contredire, Christine, mais je suis allée sur Wikipédia, car j’ai suivi pas mal de ses faits et gestes, ceci dit, sans aucune polémique, mais comme je savais qu’il est juif, et très engagé vis à vis de ses origines, mais il aime certainement la France, davantage qu’Israël, je vous colle ci-dessous, ce que j’y ai copier, d’autant que c’est très intéressant également et il est très engagé en tous les cas…
            Bien à vous
            «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
            Arno Klarsfeld (né le 27 août 1965 dans le 16e arrondissement de Paris) est un avocat franco-israélien. Il a également exercé diverses missions nationales à la demande du président Nicolas Sarkozy.
            Fils aîné de Serge, avocat et écrivain juif d’origine roumaine, et de Beate Klarsfeld, militante antinazie allemande, fille d’un ancien soldat de la Wehrmacht, l’un et l’autre connus en qualité de « chasseurs de nazis », il est nommé Arno en hommage à son grand-père paternel, qui portait ce prénom2. Durant son enfance, il suit à plusieurs reprises sa mère à travers l’Europe et passe des étés dans un kibboutz sur le Golan2.
            Il fait ses études aux lycées Janson-de-Sailly et Claude-Bernard à Paris, puis dans les université de Paris II Panthéon-Assas et Sorbonne-Paris IV, sanctionné par une maîtrise de droit. À l’université de New York, il obtient un master en droit international3,4.
            Il assiste au procès Barbie en 1987. En 1988, il entre au cabinet d’avocat de Roland Dumas5. Il passe le barreau de Paris en 1989, puis ceux de New York et de Californie en 19904. Aux États-Unis, il rejoint la banque Lazard puis le cabinet d’affaires new-yorkais Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom5.
            Il commence à militer : il se fait frapper la même année par le service d’ordre du Front national lors du meeting du Bourget de ce parti après être monté sur l’estrade avec un t-shirt « Le Pen=Nazi » ; il se rend en Autriche en 1989 pour protester contre la visite du pape Jean-Paul II au président autrichien et ancien officier dans la Wehrmacht, Kurt Waldheim, se faisant molester pour s’être essuyé les doigts sur la chemise d’un policier autrichien lui ayant pris ses empreintes et écopant de dix jours d’emprisonnement pour le port d’un uniforme nazi ; il tente de passer la frontière irakienne lors de la Guerre du Golfe (1990-1991)2,6,2. Il vote pour François Mitterrand à la présidentielle de 1988, puis pour Jacques Chirac en 1995 et 20026.
            Fréquentant les soirées branchées de la jet set dans les années 1990, il a, de 1994 à 1996, eu une relation avec la mannequin Carla Bruni5, qu’ils officialisent dans Paris Match2, puis entretient une liaison avec Béatrice Dalle6, se mobilisant ensemble contre la poussée du Front national à Vitrolles en 19977.
            Il quitte ensuite le cabinet américain pour celui de son père et de sa sœur à Paris. Depuis, il est l’avocat de l’association des Fils et filles de déportés juifs de France (FFDJF).
            En 1994, il est, avec Charles Libman, avocat des parties civiles au procès de Paul Touvier, chef de la Milice à Chambéry et à Lyon, condamné à la réclusion à perpétuité. Lors du procès, il montre une connaissance parfaite du dossier de 30.000 pages8 et se démarque des autres parties civiles en argumentant sur le fait que Touvier avait décidé seul de procéder à des exécutions, sans avoir reçu d’ordre des Allemands. Il prend ainsi le risque, avec l’accord de son père, de sortir ces crimes de la notion de crime contre l’humanité et qu’ils soient prescrits2. À cette occasion, l’historien Henry Rousso écrit dans Libération qu’Arno Klarsfeld était « l’avocat de la vérité ».
            D’octobre 1997 à avril 1998, Arno Klarsfeld représente l’association des Fils et filles de déportés juifs de France lors du procès de Maurice Papon. Il se démarque des autres parties civiles, qui demandent la réclusion à perpétuité, en réclamant une condamnation à 10 ans de prison, qu’il obtient9.
            Il se prononce régulièrement pour la création de cours internationales afin de juger les criminels de guerre pour des massacres tels que ceux du Kosovo ou le génocide au Rwanda3. En 2000, il produit un documentaire où on le voit militer contre la double peine auprès des députés français6.
            Il tient brièvement des chroniques sur Europe 1 et Canal+3.
            En 2003, il effectue son service militaire en Israël dans une unité de gardes-frontières, les MAGAV, près de Bethléem10.
            En tant qu’avocat, il a peu de clients, essentiellement issus des relations de ses parents6. Il cultive comme ses parents11 l’art de la provocation12 : il se donne un « look branché », arrive au palais de justice en patins à roulettes13,14, joue avec les médias, jette un verre d’eau à la tête d’un contradicteur (Robert Ménard) lors d’un débat télévisé2 ou encore affirme que le MRAP est antisémite11 : « Écartelé entre le narcissisme et la défense des grandes causes, l’intellectualité gauche et l’éloquence mondaine, l’engagement et la désinvolture ou les maladresses, il brouille, malgré lui, les cartes et les conversations… »3.
            Il intervient régulièrement sur des questions relatives à l’antisémitisme, comme les polémiques entourant l’humoriste Dieudonné, contre lequel lui et ses parents ont appelé à manifester en janvier 201415,16.
            Missions auprès de Nicolas Sarkozy et des gouvernements Fillon[modifier | modifier le code]
            Sportif (il pratique le marathon et le triathlon), il se lie d’amitié avec Nicolas Sarkozy, croisé par hasard à vélo à Longchamp et lui propose ses services3. Celui-ci, alors président de l’UMP, lui confie en décembre 2005, la rédaction d’un « travail approfondi sur la loi, l’Histoire et le devoir de mémoire », à la suite de la polémique autour de la loi mémorielle du 23 février 2005 mentionnant le « rôle positif » de la colonisation12. Dans son rapport, il propose d’établir la distinction entre les régimes discriminatoires accompagnés de répression, torture ou de massacres, et ceux ayant investi dans les infrastructures (routes et bâtiments publics), même si elles furent conçues pour répondre essentiellement aux besoins des colons.[réf. nécessaire] Mais ses recommandations ne sont pas reprises par Nicolas Sarkozy12.
            En mai 2006, ce dernier lui demande à nouveau des propositions sur la prévention de la délinquance des mineurs. La recommandation d’Arno Klarsfeld de juger les délinquants récidivistes de 16 à 18 ans comme des majeurs, n’est pas non plus reprise dans le projet de loi de prévention de la délinquance12.
            Le 28 juin 2006, Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, nomme Arno Klarsfeld médiateur national auprès des sans-papiers parents d’enfants scolarisés, décision immédiatement critiquée à gauche par la Ligue des droits de l’homme qui y voit une « diversion médiatique »12, mais aussi par Daniel Schneidermann dans un article dans Libération, considérant comme « stupide » de faire entrer « le spectre conjugué de la déportation des Juifs et du conflit du Proche-Orient, dans la politique française d’immigration ». Chargé de désamorcer un dossier sensible dans les médias et le milieu éducatif, il souffle le chaud et le froid en déclarant qu’« aucune famille ne sera expulsée cet été » mais qu’« on ne peut pas régulariser automatiquement tous les sans-papiers ». Il traite quelques centaines de dossiers, sur les 30000 déposés12.
            En décembre 2006, Arno Klarsfeld est chargé par Nicolas Sarkozy de résoudre la crise provoquée par la mobilisation des SDF avec l’association Les Enfants de Don Quichotte17. Il déclare notamment que le coût pour loger les SDF « ne devrait pas être exorbitant ». « L’idée c’est de trouver d’ici à deux ans une solution raisonnable en termes de quantité et de qualité d’accueil pour les SDF (…) Sarkozy n’a pas dit qu’il y aurait zéro SDF dans deux ans, il a dit qu’il y aurait un accueil humain pour chaque personne d’ici deux ans. »
            Enfin, il se voit chargé d’une mission de reflexion sur les transports et l’écologie3 en février 20074.
            Après la victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle le 6 mai 2007, Arno Klarsfeld, pressenti pour un secrétariat d’État, est candidat pour l’UMP aux élections législatives dans la huitième circonscription de Paris (12e arrondissement) afin de succéder au député Jean de Gaulle dans un fief de la droite ayant voté majoritairement pour Ségolène Royal. S’il semble d’abord peu à l’aise dans ce nouveau rôle de candidat[réf. nécessaire] et si ses adversaires lui reprochent sa médiatisation et de ne pas habiter dans le secteur3, il est en ballottage favorable au soir du premier tour, mais il perd le second au profit de la candidate socialiste Sandrine Mazetier, qui l’emporte avec 55,85 % des voix18.
            Il est conseiller au sein du cabinet du Premier ministre François Fillon de juillet 200719 à octobre 201020. Il lui écrit « quelques notes sur des sujets de société », se rend en Haïti après le séisme de janvier 201021.
            Membre du Conseil d’État[modifier | modifier le code]
            Klarsfeld est nommé conseiller d’État au tour extérieur lors du conseil des ministres du mercredi 27 octobre 201022,23, tandis que certains s’interrogent sur sa capacité à s’intégrer au sein de l’institution5.
            Président du conseil d’administration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration24 à partir du 12 septembre 2011, il fait polémique en déclarant à propos des Roms que la politique de reconduite à la frontière du gouvernement Fillon ne les envoyait pas « vers Auschwitz », et que « lorsqu’on n’a qu’une pièce, on ne fait pas huit enfants ! ». Il se déclare également en faveur de la construction d’un mur de 130 km entre la Grèce et la Turquie pour empêcher l’immigration illégale25. Il est mis fin à ses fonctions par décret, le 15 janvier 201325 et il réintègre le Conseil d’État.
            En janvier 2014, lors de la polémique concernant le spectacle de l’humoriste Dieudonné Le Mur, Arno Klarsfeld appelle à manifester devant son spectacle afin que ce spectacle soit considéré comme un trouble à l’ordre public et qu’il soit ainsi interdit26,27.
            En janvier 2015, il est convoqué pour être mis en examen pour avoir « porté atteinte à l’honneur et à la considération des “jeunes de banlieue” »28,29.
            Politique internationale[modifier | modifier le code]
            Engagement en faveur d’Israël[modifier | modifier le code]
            En 2002, à trente-sept ans, il prend, « par solidarité », la nationalité israélienne12. Bien qu’ayant passé de dix ans la limite d’âge, il s’engage dans les Magav, les garde-frontières rattachés à la police israélienne, et est affecté à des check-points autour de Bethléem, en Cisjordanie30.
            Le 4 décembre 2001, il écrit dans un article intitulé « Israël-Palestine : les vraies causes du conflit » publié dans Le Monde, que le nombre de victimes de la Shoah aurait pu être moins élevé s’ils avaient été autorisées à immigrer en Palestine dans les années 193031. Dans ce même article, il déclare qu’il n’y a rien de choquant à ce que des Israéliens « habitent » dans les territoires occupés, puisqu’« un million d’Arabes vivent en Israël »31.
            Il se range toutefois à l’idée d’un pays pour les Palestiniens à côté d’un pays pour les Israéliens (à peu près dans les frontières de 1967) et sur le partage de Jérusalem ; il reconnaît le caractère « insupportable » de toute occupation pour les « populations conquises » dans une tribune publiée le 5 septembre 2005 dans Le Monde. Il ajoute : « Rien ne s’oppose à la création d’un État palestinien libre et indépendant, à condition que les Palestiniens renoncent à un droit de retour qui pourrait faire théoriquement des juifs une minorité dans leur propre État, et qu’ils renoncent au terrorisme32. »
            Soutien à la guerre d’Irak[modifier | modifier le code]
            Arno Klarsfeld publie une tribune dans Le Monde le 11 février 2003, un mois avant le début de la guerre d’Irak, intitulée « Pour la guerre », où il rapproche l’Irak de Saddam Hussein et l’Allemagne hitlérienne. Il soutient en conséquence l’intervention américaine en Irak33.
            C’est également au nom de l’amitié avec les États-Unis, de la protection due à Israël, et des droits de l’homme qu’il apporte son soutien34 à l’intervention américaine. Il prend en 2004 la défense du président George W. Bush sur les plateaux de télévision français (notamment au Grand Journal de Michel Denisot sur Canal+).
            «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

            J'aime

            1. Jean-Luc Baudin

              Désolé de vous contredire Janine car dans la religion juif est juif celui qui a une mère juive, ce qui n’est pas le cas de Klarsfeld et Wikipédia n’est pas « la bible » car c’e sont des articles écrits par des internautes. Comme dit précédemment ne pas confondre nationalité et religion ce qui évite de graves erreurs parfois tendancieuses…

              J'aime

              1. Janine

                Pas de problèmes Jean-Luc, j’avais oublié que c’était la mère qui doit être juive, mais est-ce réellement une obligation, car si quelqu’un dont le père, par exemple est juif et pas la mère, comme dans le cas présent, les enfants n’ont pas le droit ensuite d’accéder à la religion juive?…!
                C’est juste une question…
                Bien à vous

                J'aime

                1. Jean-Luc Baudin

                  C’est la loi religieuse chez les Juifs comme expliqué dans leurs livres. C’est d’ailleurs la religion la plus stricte pour adouber de nouveaux juifs.

                  J'aime

                  1. Janine

                    Eh bien j’en saurai davantage maintenant…
                    J’avoue très sincèrement ne rien y connaître à la religion juive, bien que le grand-père de mon arrière grand-mère était un juif.
                    Je l’ai su parce que j’ai eu la chance de connaître mon arrière grand-mère qui était une mine d’or par tout ce qu’elle m’a appris. J’avais 18 ans lorsqu’elle nous a quitté, et je ne la remercierai jamais assez de tout ce qu’elle m’a apporté…!
                    Bien à vous

                    J'aime

  7. saintpol

    Que l’on nous prenne pour des cons , entièrement d’accord et cela depuis des décennies et les décennies à venir ! ! ! ! Mais traiter Marine de communiste , c’est un peu gros !!!!!!!!!!! C’est pour elle , malgré tout que je voterai car les autres sont tous pourris !

    J'aime

  8. JOSEPHINE

    C’est ben vrai çà comme le disait si bien la « Mère Denis », qu’on nous prend pour des « cons » !
    Un jour, celui qui monte, c’est MACRON. Aujourd’hui c’est au tour de HAMON. Pourquoi monte-t-il Hamon ? Paque il est zentil qui disent les « cons ».

    J’ai vu MACRON ce midi où il stationnait à LILLE. D’après les images offertes pensais qu’il était à CALAIS au milieu de migrants. Mais non, pas du tout, il était bien au pays des merveilles chez AUBRY. Quand Macron arrive les blancs se tirent ? C’est à croire !

    J'aime

  9. Gérard COUTANT

    Maintenus dans l’ignorance d’une loi, du début 2016, par les tenants des 3 partis les plus en vue, il faut que les français comprennent qu’il est extrêmement difficile aujourd’hui, aux Maires des petites communes de donner leurs parrainages à un candidat, de peur de se voir refuser une subvention, à cause de leur choix démocratique, cette loi scélérate socialiste n’a fait l’objet d’aucune opposition au parlement qui la faite passer avec une bonne majorité. Imaginez, que des fois il apparaisse un excellent candidat qui pourrait faire peur, aux LR, au PS ou au FN !
    Ces candidats existent, le mien il a pour nom: Le Général Didier TAUZIN.
    La presse mainstream est en voie de deshérence.
    (youtube.com/watch?v=DkhnDULaKvI))

    J'aime

  10. Evelyne Consulat

    C’est sûr, on n’est pas sorti de l’auberge avec ce genre de raisonnement. Et depuis quand avoir une politique sociale en faveur des « petites gens » est réservée aux communistes ou autres bateleurs de gauche. Voter Marine Le Pen, c’est voter avant tout pour la France aux Français, pour les Français. Il faut voter massivement dès le premier tour pour MLP, sinon la collaboration honteuse et contre nature des partis de l’establishment mafieux seront à nouveau vainqueurs d’une élection qui est la dernière chance pour notre pays, notre société et notre culture.

    J'aime

  11. JOSEPHINE

    « LE PEN : ne dites pas à papa que je suis devenue communiste »…

    C’est une erreur ? Parce que « foutre » dans le même sac de noeuds Madame Le PEN avec tous les zozos destructeurs de la France me paraît inconcevable.

    Pauvre MARINE, un coup elle est nazzi, un coup elle est coco.

    Ben, remarquez Monsieur Henri de Grammond, SI la communiste MARINE pense comme Georges MARCHAIS « En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine », déclarait ainsi Georges Marchais, le 6 janvier 1981.

    Je suis COMMUNISTE et voterai pour MARINE COCO !

    Debout les Français ! serrez le poing, levez-le ! et osez chantez avec moi :

    C’est la lutte finale !
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain.

    Debout, les damnés de la terre
    Debout, les forçats de la faim
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la faim.
    Du passé faisons table rase,
    Foule esclave, debout, debout
    Le monde va changer de base,
    Nous ne sommes RIEN, soyons TOUT !

    C’est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain.

    Il n’est pas de sauveurs suprêmes
    Ni Dieu, ni César, ni Tribun,
    Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
    Décrétons le salut commun.
    Pour que le voleur rende gorge,
    Pour tirer l’esprit du cachot,
    Soufflons nous-mêmes notre forge,
    Battons le fer tant qu’il est chaud.

    J'aime

    1. michel43

      Magnifique , Rien a DIRE.. OSONS ;;puisque DROITE ou GAUCHE on RUINER notre pays et CE…dans tous les domaines , MIEUX , FILLON disait, on est en FAILLITE et le Présidentiable y a ajouter des centaines de Milliards a la DETTE , et fut MUET sur MAYOTTE ,ruineux pour la FRANCE pas pour les AMIS du QATAR

      J'aime

    2. Candide

      Entièrement de votre avis JOSEPHINE, qu’est-ce qu’il vient nous les « briser » ce personnage d’écrire qu’ils sont tous à mettre dans le même sac…Etres pris pour des couillons et ce depuis 40 ans, ça d’accords, mais Marine elle ne fait pas partie de cette bande de salopards qui nous conduit tout droit à notre perte…Désolé de vous contredire Henri de je sais plus quoi, il faut revoir votre copie….

      J'aime

      1. maury

        OUI IL FAUT CHOISIR SON CAMP C EST NOTRE DERNIÈRE CHANCE! comme les américains ont OSE choisir Donald Trump et les anglais le Brexit Nous, ce sera Marine! au premier tour pour éviter les magouilles entre crapules du même parti !depuis 40 ans et + ils se refilent la bonne soupe,nous mentent nous maltraitent et nous ruinent !!blancs bonnets et bonnets blancs .Marine est la seule a aimer la France et a remettre nos valeurs bafouées par cette oligarchie meurtrière!!!DEHORS! DU BALAI !OUST !
        VOX POPULI VOX DEI

        J'aime

      2. JOSEPHINE

        @Candide. Les médias aussi continuent de nous prendre pour les « couillons ».
        Je reviens encore une fois sur MARINE Le PEN assise dans un salon à la Tower TRUMP. C’est fou ce que les médias la ridiculisent en avançant : « Elle a voulu rencontrer TRUMP, mais Trump n’est pas venu à sa rencontre »… La honte pour Marine Le PEN etc…

        Sauf que ces couillons de journaleux ne savent RIEN comme d’habitude. TOUS des Brodeuses. Si Donald a rencontré MARINE, il ne le dira pas. Si MARINE a rencontré Trump, elle ne le divulguera pas. Et çà les imbéciles de la presse n’y ont pas pensé.

        1/ Trump n’est pas « con ».
        2/ Marine n’est pas « conne ».

        Ô Marine, Ô Marine, Marine BLUE Ô Marine Blue.

        J'aime

    1. Henri de Gramond

      Bonne question! Aujourd’hui franchement pour aucun des candidats présents car on reprend les mêmes vieux politicards que je ne vois pas évoluer…

      J'aime

      1. JOSEPHINE

        Pardon Monsieur de Gramond, mais Marine Le PEN serait, selon vous, une « vieille politicarde » ? Mince alors !

        Comment savoir si elle a mal évolué puisqu’elle n’a jamais gouverné.

        J'aime

  12. michel43

    d »abord ,le Front National ,a jamais gouverner ,comment pouvez vous le mélanger a notre droite Molle et a L.UNION de la Gauche ,Ensuite , vous sembler ignorer que L.ETAT est A structure Socialo -Communiste ,depuis la fin de la guerre et en 2017 ,rien a changer ,les lobbys étatiques ,comme la haute fonctions publics ,les 5.5 millions de fonctionnaires , les syndicats ,les Associations ,les lobbys religieux , le grand patronat ,il faudrait un TSUNAMI ,pour cela retour de la proportionnelle de Mitterrand ,supprimer pars L..UMP..PS pour éliminer le FN.. cars il aurait eu plus de 80 députes ,cela aurait peut être changer la donne ,

    J'aime

    1. Jacqueline de Bassonville

      Le slogan choisi par Le Pen est « la France apaisée » qui était aussi celui de François Hollande en 2012 ce qui en dit plus long que tous les discours… Le FN roule toujours pour la gauche depuis Mitterrand.

      J'aime

      1. michel43

        se qui COMPTE , se sont les ACTES , pas les slogans , Pas les discours ,les promesses, jamais tenue ,pars la DROITE ou la GAUCHE ,a NICE ,FILLON a récité une fable ,qui a du en fatiguer beaucoup ,Mais l’essentiel , ne fut pas aborder ,son premier cercle, les vieux de la vieille, en politique ,on encore RIEN compris ,et nous resserre des plats réchauffer ,qui on échouer ,

        J'aime

      2. Candide

        FB c’est quoi? Un nouveau Parti? Le parti des Bassonville peut-êtrte!!! Faut vous mettre à jour la « ptite » Dame, le slogan actuel c’est Remettre de l’Ordre en France.

        J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s