ENFUMAGE #2


La série continue, nos zéros socialisants, Macron, Philippe et les autres, ne sont jamais fatigués de nous raconter n’importe quoi… Et, à gauche toute !

En regardant les médias, en achetant les produits des artistes qui colportent la désinformation, vous contribuez au déclin de la France, pensez-y !

ENFUMAGE

Par Alexandre Goldfarb


La série continue, nos zéros, Macron, Philippe et les autres, ne sont jamais fatigués de nous raconter n’importe quoi…
Ce que le politique n’a toujours pas compris, c’est qu’il faut faire face à la réalité et comme je l’ai écrit dans un article lu dans le monde entier  » Monsieur Le Président : reprenez le pouvoir« , le Président doit décider seul et oublier tout ce qui est normes et conseils scientifiques de ceci ou de cela. Un Président n’a pas d’autre choix, quitte à en faire de mauvais parfois. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, car le Président sollicite des avis de personnes qui ignorent la réalité du terrain et c’est pourquoi tout va si mal et ne s’améliorera pas. Cela a commencé sous Giscard et a empiré à chaque fois un peu plus jusqu’à atteindre le paroxysme actuel…
Alors, que le pouvoir demande aux Français de nouveaux efforts, que certains se battent pour survivre à cette saloperie de virus, que beaucoup continuent à travailler avec abnégation et avec courage, que fait ce gouvernement ? Il a malgré ses énormes moyens, pris aux Français, tout raté pour gérée cette crise épidémique et non pas sanitaire.
Aparté : l’emploi d’un terme impropre pour désigner la crise, sanitaire en l’occurrence, explique sans doute la ruée vers l’achat du papier toilette…
Le plus grave avec ce gouvernement, c’est l’imprécision et la cacophonie de ses ministres, incapables déjà de se mettre sur la même longueur d’ondes.
La détestable habitude du pouvoir actuel à se retrancher derrière des conseils dits ou supposés scientifiques est tellement, mais tellement révélatrice du désarroi et du manque de capacité à décider, que cela en devient grotesque et malheureusement a créé une situation délirante sinon tragique, notamment avec cette affaire de masques qui n’arrivent jamais.
Les conférences de presse du Président, de ses ministres, sont de la gesticulation, du théâtre et de la poudre de perlimpinpin.
Ce qui est insupportable, c’est leur façon de s’adresser aux Français comme si c’étaient des enfants à la crèche ou parfois, c’est grave, des abrutis de première.

Jamais un Président n’avait autant communiqué pour ne rien dire et ne rien faire ensuite.
Les Français immanquablement se retrouvent dans le brouillard d’un flot de paroles sans grand intérêt.
L’opacité règne sur la France comme un voile noir.
Les médias, qui l’air joyeux, viennent après chaque discours de propagande, nous vanter l’action du Président ou du gouvernement, sont devenus tellement ridicules.
Les médias, qui pendant la semaine qui précède une conférence de presse, nous assènent sans vergogne cette survente. Les médias qui adoubent le futur plan qui y sera dévoilé et lorsque ladite conférence de presse se termine, et qu’il n’y a point de plan, essaient de nous expliquer, enjoués, comment Macron ou Philippe ont bien parlé, ne nous méritent plus, mais plus du tout ! Eux aussi, les médias, nous traitent comme de gros nuls, attardés ou retardés…

En clair, Macron, Philippe et les ministres n’ont rien à dire mais n’arrêtent pas de parler (C’est l’inestimable Raymond Devos qui se serait régalé à écrire un texte sur cela) et ils parlent pour ne rien dire. Ils exposent de grandes théories avec envolées lyriques, ils se contredisent même entre eux, ils disent un jour blanc et le lendemain c’est noir. Quelle belle image, ils donnent de la France au monde ! Ce théâtre d mauvais boulevard est vraiment pénible.
Ils font acte de présence médiatique à forte dose, on peut même évoquer l’overdose.
Ils ne savent même pas de quoi ils parlent.
Ils nous assènent les phrases classiques de la gauche caviar à la louche.
Bref, on n’en peut plus de les entendre !
Comme, je l’ai souvent écrit, presque seul d’ailleurs, plus à gauche que ce gouvernement sera difficile à trouver.
Comme plus rien ne marche, Macron et Philippe font dans l’ultra social, attention en paroles seulement, avec déblocage d’aides pour les plus démunis, selon le sacro-saint langage de la gauche caviar, et à nouveau, on nous reparle de l’ascenseur social en panne… Et vas-y de la solidarité nationale, vous en reprendrez bien une assiette ?
Et l’éternel couplet sur les banlieues-émigrés-défavorisées en BM et Mercedes, quand même, nous est ressorti de la naphtaline, toujours aussi dégoulinant de (fausses) bonnes intentions.
Evidemment, tout ce bavardage de salon parisien n’a que pour but de masquer la totale incurie et le manque total de maîtrise du pouvoir sur le sujet du moment, à savoir le virus qui tue.
La gauche, créatrice de précarité, spécialiste des pauvres, enfin de rendre les gens pauvres, a trouvé en Macron son nouveau champion.
Le panneau était pourtant gros mais les Français, fatigués, la peur au ventre, sont tombés dedans sans même réfléchir.

Quant au déconfinement, on va voir ce que l’on va voir ! Puisque tous les ministres, on vous le dit, y travaillent d’arrache-pied.
Le pire est donc à craindre !!!

Enfumage…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Retrouvez le premier épisode d’ENFUMAGE en cliquant ICI

Et, ne l’oubliez pas, Tout est politique ! Maintenant, en plus, on a La mort au bout du souffle (SCOOP)

Image de couverture par PHOTOSMONTAGES

Un pharmacien témoigne, enfin témoignait puisque la censure est passée par là !!!


Vous voulez nous soutenir ? Alors abonnez-vous maintenant !

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

17 commentaires

  1. Un très bel article à lire absolument sans oublier la vidéo du pharmacien qui chez Morandini révèle que c’est le gouvernement qui refuse que les pharmaciens puissent proposer des masques : incroyable mais vrai !

    J'aime

  2. Macron nous noie dans des flots de paroles inutiles et vides de sens quand elles ne se contredisent pas.Il y manque cependant celles d’un vrai chef à savoir: »JE CONSTATE et JE DECIDE »…….et J’AGIS en conséquence.

    J'aime

    1. Exact et bien dit. Macron, Philippe et ce gouvernement nous prennent trop pour des imbéciles, espérons le réveil de la France au plus vite pour les virer.

      J'aime

  3. Merci Alexandre, pour tout ce que vous nous écrivez : cela nous réconforte en cette période terrible où force est de constater l’échec de ce gouvernement inapte à défendre le pays.

    J'aime

  4. Les conférences de presse du Président, de ses ministres, sont de la gesticulation, du théâtre et de la poudre de perlimpinpin qui dira le contraire ?… Le 04 mai 2020 tous dans la rue tel est le mot d’ordre donné…

    J'aime

  5. La preuve par 9 est encore ici démontrée : incompétence, mauvaise foi, incapacité intellectuelle pour répondre aux situations même les plus simples. Puis j’ajouterai en toile de fond une corruption environnementale des politiques issues de la social-démocratie. Macron, certes, ne mérite pas son emploi, ce pourquoi j’en reviens à mon article publié sur l’ODM, demandant sa destitution via le Parlement. Une opération de salut public. Daniel Desurvire

    Nota : merci à Alexandre pour la documentation qui ne souffre d’aucun vice de récupération politique et la vidéo qui illustre l’incroyable, mais vrai autour, de cette cacophonie élyséenne.

    J'aime

  6. Excellent notamment cette phrase : « Et l’éternel couplet sur les banlieues-émigrés-défavorisées en BM et Mercedes, quand même, nous est ressorti de la naphtaline, toujours aussi dégoulinant de (fausses) bonnes intentions. »

    J'aime

    1. la mienne c’est : « La gauche, créatrice de précarité, spécialiste des pauvres, enfin de rendre les gens pauvres, a trouvé en Macron son nouveau champion. »

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.