Le Président-candidat s’apprête à nous faire revivre l’élection de 1988 !

Sans votre soutien, point de salut ! Contribuez maintenant*** ICI

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Étrange copier-coller

Par Alexandre Goldfarb

Dans quelques jours aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle.
Selon les sondages, le Président-candidat Macron parait déjà qualifié tandis que trois candidats sont dans un mouchoir pour gagner la seconde place qui permettra d’aller en finale contre Macron.

Si je comprends bien cette propagande, pourquoi et surtout pour qui aller voter si le résultat est connu d’avance et invariable.
Permettez-moi d’en douter.

Mon hypothèse est que, au contraire des médias chargés de baliser la route de la victoire pour le Président-candidat Macron, rien n’est joué.

Pourquoi cette hypothèse ?
Simplement parce que les Français vivent dans la réalité des échecs causés par la politique de Macron.
À savoir la hausse vertigineuse du gaz, de l’essence, du fuel et d’autres produits qui impactent négativement et leur pouvoir d’achat et leur façon de survivre.
De plus, l’insécurité est de plus en plus ressentie partout en France et contribue fortement à ce sentiment que Macron a échoué.
Sans évidemment oublier « la déconstruction » de la France voulue par Macron et que se traduit notamment par l’arrivée massive sous son quinquennat raté de migrants souvent impossibles à contrôler et surtout qui ne viennent pas pour s’intégrer à notre société.

« Le pire dans le pire, c’est l’attente du pire. »
Daniel Pennac – La Petite Marchande de prose –

Ce bilan n’incite pas à re-voter pour Macron !

« Qui vit d’illusions meurt de désillusion.»
Proverbe d’Amérique latine

L’illusion se poursuit

Penser comme certains le font que, même si le Président-candidat Macron est réélu, il n’aura pas ensuite aux législatives de majorité pour gouverner est complètement absurde..

Les électeurs imposeront la logique de donner au président qu’ils auront choisi une majorité pour pouvoir gouverner. C’est évident.
C’est vrai aussi pour la candidate LR, Valérie Pécresse, dont le parti a gagné les élections intermédiaires (Municipales et régionales).
Par contre, cela serait difficile pour les candidats n’ayant pas ou peu d’implantation électorale.

Ceux aussi qui annoncent qu’une guerre civile ou une révolte éclateraient en cas de réélection de Macron sont en dehors de la réalité et ils participent ainsi, espérons-le involontairement, à ladite réélection.

Quant aux abstentionnistes, ils auront tort de ne pas prendre part aux scrutins car ils garantissent la réélection de Macron.

Macron sera-t-il un nouveau Jospin ?


Cette hypothèse n’est possible qu’à deux conditions : les abstentionnistes se réveillent et l’extrême droite se réunit avant le premier tour.

Pour le moment, nous en sommes à des supputations liées à des sondages partisans du pouvoir actuel.
La force du Président-candidat Macron c’est que les Français le trouvent bon dans sa gestion de l’épidémie du Coronavirus, toujours selon les médias partisans du pouvoir.
Sauf que les Français vivent mal les contraintes imposées et répétées pour cette lutte contre le virus. Que ce soit le confinement, le couvre-feu, le port du masque et surtout le pass sanitaire puis vaccinal, ou la vaccination à répétition, toutes ces contraintes sont pesantes et difficiles à supporter.
Le risque de les voir voter pour d’autres candidats fréquentables est vraiment normal et réel.

Cette situation explique sans aucun doute pourquoi le Président-candidat Macron ne s’est pas encore présenté. Il veut éviter la déflagration quand tous les autres candidats vont forcément l’attaquer en campagne et comme il y a beaucoup de candidats, cette hypothèse est d’autant plus élevée.

« Il est plus facile de copier que de penser, c’est ce qui fait la mode. » Wallace Stevens

Macron comme Mitterrand

Comme en 1988, Mitterrand s’était déclaré candidat très tardivement et avait usé de son titre de président pour survoler la mêlée, il est probable que Macron fasse exactement pareil en 2022.

Mitterrand avait attendu le 16 mars 1988 pour déclarer qu’il était candidat et il avait dénoncé « les clans et les bandes ». Mitterrand s’était présenté comme une sorte de pacificateur face aux querelles et aux divisions qui risqueraient de miner le pays…

Il est évident que Macron aura cette attitude.

D’autant plus que le mépris et le dédain, il sait pratiquer.

La même tactique que son illustre modèle socialiste va lui permettre une campagne courte donc moins risquée.
La seule adversaire dangereuse reste Valérie Pécresse mais celle-ci ne semble pas avoir trouvé le bon ton et les bons arguments en campagne. Toujours selon les médias partisans, alors qu’elle aussi remplit ses salles.

En attendant, Macron caracole toujours en tête dans l’attente du réveil – improbable – des Français anesthésiés.

Et les Français vont pouvoir revivre un :

Étrange copier-coller

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 

✪ ✪ ✪ ✪ ✪

Article à lire :

Les faits rien que les faits !

Ce pouvoir où règnent le mépris et l’incompétence est dangereux : ses mensonges et sa propagande sont certes efficaces mais à la longue détruiront la France : pensez-y !

✪ ✪ ✪ ✪ ✪

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

Remarquez comment manœuvre Macron, c’est très intéressant surtout face à des candidats qui ne se s’opposent même pas à lui et qui lui laissent tout dire et tout faire.
D’un coup, on ne parle plus du Covid, presque plus de la présidentielle et on concentre tout sur l’Ukraine.
Certes, c’est un problème évident l’Ukraine, mais quand même par rapport à la France ce n’est pas un problème essentiel. C’est juste de l’enfumage pour faire croire à la grandeur de la France, alors que la France est en train de sombrer grâce à son « déconstructeur en chef », le Président-candidat.
Pendant ce temps ou ce « en même temps », l’opposition dite de droite se déchire de façon à ce que Macron puisse à coup sûr accéder au second tour de l’élection présidentielle de 2022 et la gagner parce que s’il est présent au second tour, il est imbattable.
Il faut donc se poser la question suivante :
Cette opposition le ferait-t-elle exprès pour quelques stupides raisons, comme la première d’être molle ou la seconde, connaissant l’état des lieux, de ne pas vouloir du pouvoir ? La troisième serait que cette opposition ne soit pas à la hauteur, ce qui au vu de ce qui est, semble fort probable. Hélas !
En attendant, c’est bien le Français qui va trinquer et qui va payer pour toute cette gabegie, et il va le payer à un prix exorbitant !
La réélection, sauf coup de tonnerre, de Macron est quasi acquise pendant que les médias entretiennent un faux suspense ! Tandis que ses soutiens sont en place depuis plusieurs mois déjà et que le Président-candidat est déjà en campagne depuis 2018… Aux frais de la Princesse.
Mais la réalité n’intéresse pas grand monde et surtout pas la gauche caviar.

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

26 thoughts on “Étrange copier-coller”
  1. Bravo pour votre fine observation sur le parallèle évident entre Mitterrand et Macron. Macron va profiter et du coronavirus et de l’Ukraine pour faire croire qu’il travaille jusqu’au bout de son mandat et ainsi éviter tout affrontement avec ces rivaux. Pourtant, Macron a encore échoué en rendant visite à Poutine et mieux il s’est laissé humilier sur place.

  2. Macron va officialiser sa candidature la semaine prochaine, le 5 mars, à Marseille. Et la boucle sera bouclée face à des adversaires qui sont de grands mous… Seule inconnue ce sont les abstentionnistes. Sinon comme vous l’écrivez fort justement, il fera la même campagne que Mitterrand en 1988.

  3. C’est un superbe article qui est exact : Macron tarde à se déclarer pour éviter une campagne qui lui serait défavorable. Bien qu’il fasse campagne depuiis des mois en profitant de son poste, ce qui est scandaleux.

  4. Macron est un socialiste, pur produit du parti et il sait manœuvrer pour faire croire le contraire : il berne les Français qui ne sont plus très regardants et assommés par une proagande digne de l’URSS et de la RDA et je sais de quoi je parle.

  5. Mon Dieu ! Que les Français sont naïfs, ils vont se faire avoir comme au coin du bois par le président sortant qui va être facilement réélu. Le lancement de Zemmour sur orbite devrait en effet permettre à Macron une réélection tranquille et facile : pourquoi voudriez-vous que les Français votent massivement pour un candidat clivant et qui a de drôles de soutiens ?

  6. L’analyse est parfaite : j’en parlais justement à des amis en leur disant que Macron ferait comme Mitterrand. Merci de nous l’avoir rappelé dans votre article.

  7. Je suis de votre avis, depuis qu’il est élu, Macron copie Mitterrand. C’est un peu minable à son image.

  8. Belle analyse qui devrait se réaliser dans quelques jours puisque Macron va se présenter la semaine prochaine…

  9. Et maintenant ? Que faire ? Rien ? Des Résistants face à un pouvoir injuste et méprisant vont probablement surgir un jour, c’est dans la Nature humaine.
    Des Africains lucides, instruits , lesquels ont un long vécu m’ont confié qu’ils n’accepteront plus jamais l’esclavage, et ils refuseront d’obéir à l’Occident, quel que soit le président élu.
    Souvenons-nous que lorsque des crises sont apparues dans notre monde occidental, comme ailleurs, , la guerre devenait imminente. Bizarre, non ?
    Regardons du côté de l’Ukraine , cela ressemble à une certaine paix munichoise.
    Voyons-nous des Africains mourir pour l’Ukraine, et des Français ?
    Et, si une guerre est déclarée, pourrons-nous encore aller voter ?

    1. Le virus, écran de fumée, l’Ukraine, écran de fumée… Pendant ce en même temps, la France se meurt et les Français vont quand même voter Macron. ce qui arrive et arrivera est donc amplement mérité.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :