L’incroyable scénario


2017 et si Hollande était réélu !

LOGO OBS

L’incroyable scénario

Si les élections présidentielles avaient lieu maintenant, ni Hollande ni Sarkozy ne seraient en mesure d’être au second tour pour briguer la Présidence. Seulement les élections auront lieu l’année prochaine et cela change tout.
Le problème d’Hollande est qu’il ne prend et n’assume aucune décision et mieux il contredit son Premier Ministre sur des sujets de société importants. L’avantage d’Hollande est d’avoir la main mise sur les médias dont la télévision. Cet avantage sera au moment clé décisif. C’est pourquoi contre toute attente, Hollande sera réélu à la faveur du « Front fuyant Républicain », invention diabolique de Mitterrand qui ne fonctionne que dans un sens donc n’est favorable qu’à la gauche.
Ce piège fonctionnera en 2017.
Ce n’est pas pour rien que les médias ont placé Juppé en tête des sondages car Juppé telle une baudruche se dégonflera au moment opportun pour laisser place à la gauche. Ce n’est pas pour rien que Macron s’est lancé dans l’arène, Macron qui plait tant à « droite », comme Valls plaisait aussi au début, mais existe-il encore une droite en France ?
Macron qui en tant que Ministre de l’Économie a échoué sans que cela ne dérange les spécialistes de la désinformation et encore moins les partis supposés à droite. Parce que la grande force du Président Hollande réside dans l’absence d’une véritable opposition et que la primaire ridicule des Républicains fait le jeu de l’actuel Président, tant on connait les futures ravages que laissera cette primaire entre des personnes dont le seul but est leur personne et non pas la France.
L’erreur de François Hollande est de ne pas avoir dissous l’Assemblée et c’est peut-être cela qui l’empêchera d’être réélu. Dissoudre l’Assemblée demeure un atout grandiose : remettre à leur place les élus de gauche contestataires qui perdraient leur siège et faire gagner la droite pour une cohabitation dangereuse pour ladite droite. Heureusement que Les Républicains vont faire la primaire de la mort et bien se déchirer entre eux au détriment exclusif des Français, véritables dindons de cette farce médiation-politique. Seulement voilà Hollande n’est pas un homme d’action et ainsi il risque d’être éliminé dès le premier tour en 2017. La dissolution aurait été un atout sans égal pour Hollande… Mitterrand avait utilisé pourtant la dissolution à bon escient et Hollande l’indécis permanent ne semble pas en mesure d’un tel acte.

Alors seule L’UNION NATIONALE pourra vraiment nous sortir de ce bourbier socialiste qui tient grâce aux médias.
Il y des gens qui ne changent jamais : la bureaucratie n’évolue pas et pire ne tire jamais les leçons de ses errements. Alors pourquoi croire en des politiques bureaucrates ? Pour moi, avec l’expérience, c’est devenu impossible. Les Juppé, Le Maire, NKM et autres bureaucrates ne peuvent pas réformer ou changer quoique ce soit. Ils n’ont jamais été habitués à agir seul et à résister à la pression médiatique. Ce sont des professionnels de la politique et rien d’autre.
L’Union nationale ce sont tous les politiciens en poste qui ne veulent plus de ce pouvoir socialiste qui ruine la France. C’est sans exclusive et cela prouvera QUI EST QUI et si ces politiciens qui nous déclarent sans arrêt qu’ils sont pour et avec les Français le sont vraiment. Ce sera « bas les masques » ! Alors peu importe l’étiquette car il s’agit du salut public.
C’est la théorie du moindre choix que l’Union Nationale car il faut absolument sortir de ce piège politique qui ruine tout avenir. En faisant cette Union, les politiques prouveront qu’ils se battront pour la France et pas pour eux comme présentement.
Peu importe qui quoi ou comment parce que nous ne pouvons plus continuer ainsi…
Ce qui prouve ma théorie : pas de droite = réélection Hollande !!!
A moins d’être stupide, on sait que Nuit Debout est l’oeuvre des communistes et alliés : quand même rien qu’en connaissant les noms des initiateurs c’est clair et net. Donc Finkielkraut savait où il mettait les pieds, lui qui est un ancien communiste. Tout cela pour dire arrêtez de nous prendre pour des couillons ignares…
A tout hasard, je rappelle que la France est sous l’état d’urgence et le plan Vigipirate maximum, le sinistre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, tempête, menace et vocifère tous les jours… Résultats réels de tout ce cinéma : Paris et d’autres villes sont la proie de casseurs et autres pilleurs… « POUBELLE LA FRANCE » !!!
Notre fameuse devise « Liberté, Égalité, Fraternité » se transforme en « Servilité, Soumission, Méfiance© »
Les médias nous expliquent que NUIT DEBOUT c’est une bouffée d’air avec des revendications non politiques… Alors comment expliquer qu’un intellectuel se soit fait cracher dessus et viré de la place de la République ? Comment expliquer que sur place ce ne sont que des communistes ou crypto communistes ?
Le coeur du problème de la France : une France frileuse et soumise dont l’élite a verrouillé le système. Ce n’est pas pour rien que j’ai créé mon site aujourd’hui plus lu que certains médias bien connus et que j’ai aussi publié ma Liste des méprisants,
cette liste a été vue plus odeurs dizaines de milliers de fois !
La clef se situe dans ce verrouillage qu’il faut faire sauter et qui empêche toute émergence de nouveaux talents et pourtant la France n’en manque pas. Nous sommes murs pour une révolte encore faut-il la faire !!!
Je pense qu’il faut désormais dépasser les personnes et créer une Union Nationale hors partis traditionnels, qui sont inactifs et tétanisés, pour s’opposer réellement à cette destruction programmée par les socialistes et alliés.
Il n’est plus possible de continuer avec cette foire aux égos !!!
Cela prouve bien que François Hollande va se représenter et gagnera contre toute attente : pour deux raisons. La première en éliminant par la Justice ses principaux rivaux et la seconde en nous rejouant le « Front fuyant Républicain », air déjà connu qui a bien fonctionné en 2015 aux Régionales ! Le drame en France c’est que l’on a du mal à changer une équipe qui perd… (Exemple au football ou Blanc a fait jouer deux fois Aurier dans les deux matchs de la ligue les plus importants contre Manchester, ce qui est inconcevable)
Exemple du mensonge d’état relayé par les médias : « Le ministre des Finances Michel Sapin a indiqué ce mercredi 13 avril que le gouvernement n’avait pas l’intention de procéder à de nouvelles baisses d’impôts en faveur des ménages en 2017, après les baisses successives votées depuis 2014. »
Or les impôts directs ou indirects ont flambé en France réduisant totalement le pouvoir d’achat des Français.
Hollande et Sarkozy utilisent la méthode Coué mais désormais cette méthode ne passe plus car les Français veulent un vrai changement. Ce ne sera pas avec la vieille garde Juppé et Raffarin que ce changement sera possible… Sarkozy en plus n’a jamais su s’entourer et il persiste et signe dans cette erreur alors comme on dit il est « cramé ». Pourtant il avait tous les atouts en mains quand il est revenu en se faisant élire Président de l’UMP et puis rien n’ayant été fait à part la désertion de tous ses anciens ministres, Sarkozy en tardant à s’engager directement dans la bataille pourra toujours relire « Le Lièvre et la Tortue »…
On croit rêver, à 18 ans les étudiants auront le RSA !!! Porte ouverte sur le chômage de longue durée. C’est du grand n’importe quoi et qui va financer cette nouvelle gabegie ?
Les sondages ne reflètent qu’une opinion manipulée à un instant donné mais qui possède les médias sera élu et là la réponse est nette et claire : c’est bel et bien Hollande qui maîtrise les médias !!!
La propagande est à son paroxysme en France et les médias voudraient nous imposer déjà un Président en 2017 et là je dis foutaise car Juppé n’a aucune chance. Par contre je reste abasourdi par le choix du mauvais slogan de campagne choisi par Marine Le Pen qui est « la France apaisée » et ce slogan est totalement désespérant. Il m’a fait penser à celui de Giscard en 1981 repris en 2012 par Sarkozy, « La France forte » qui était l’un des plus mauvais slogans imaginables mais garanti pour faire perdre.
Il faut dire que le niveau politique est devenu tellement mauvais que seul un mauvais pourra gagner… Hollande occupe en ce cas la « pole » position.
Pourtant les murs socialistes se lézardent notamment sur la laïcité : le Grand Orient, très proche des socialistes, dénonce « l’immobilisme » de l’État. C’est Daniel Keller Le Grand Maître du Grand Orient qui vient de tirer la sonnette d’alarme et curieusement les médias sont étrangement silencieux sur cette déclaration pourtant importante.
Et que fait la droite enfin prétendue telle ? RIEN
C’est désespérant.
Tout cela et tous ceux-là vont nous conduire à L’incroyable scénario.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

« Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux »©.

Alexandre GOLDFARB

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre GOLDFARB pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Article recommandé :

La Cigale et la Fourmi

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 180.000 LECTEURS !

+ 48 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI
Capture d’écran 2016-02-22 à 09.12.23

Publicités

29 comments

  1. Hollande n’a aucune chance, il est fini et les socialistes aussi pour 2017… La bataille sera entre Sarkozy et Le Pen et sera très serrée mais je vois bien Le Pen au final gagner d’une courte tête. A condition qu’elle change son affreux slogan « La France apaisée » qui fut celui de la gauche en 2012 !!!

    J'aime

    1. Oui Daniel ce que vous écrivez est du bon sens. Finalement tous ces politiques ne veulent que passer à la télé et complaire aux médias dirigés par des gens à gauche mais qui ne crachent pas sur le fric !

      J'aime

  2. Notez ,mes chers amis ,que ,si les événements continuent d’évoluer de cette façon là et la situation sociale continuer de se dégrader ,nous pourrions avoir quelques surprises !!!! nos concitoyens commencent à craquer !!! je crois que tout un chacun commence à réfléchir d’une façon un peu plus posée et ce n’est pas parce que certains d’entre nous s’autorisent à penser que tout est fichu que ça l’est !!! En 68 j’aurais été incapable de dire ce qui allait arriver , pourtant ,j’etais assez conscient des choses et sentais bien que plus rien n’allait dans ma boutique ,mais je n’ai pas été surpris de trouver tout bloqué un lundi matin et cela à été parti pour trois semaines de grèves pour le résultat que l’on sait !!! si j’avais su que notre pays allait en arriver la ,je me demande si réellement je m’y serais mis …en attendant je crois que ce système en l’état est arrivé au bout du bout et si mes concitoyens réélisent ces tristes personnages ,c’est que nous sommes un pays dont il ne reste rien à espérer …ce dont je doutes très fort !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  3. alors osons , la France réveillons-nous et osons sortir de cette caste politique qui nous appauvri et nous impose des devoirs, des humiliations depuis 50 ans, osons porter en avant un homme sans étiquette politique et pour qui le seul but est de redresser la France, alors osons pour le général Didier TAUZIN…

    J'aime

    1. Avant de Juger le Général , comme le dit Très Justement Charrier Jean-Paul Louis il faut Apprendre à le Connaitre .
      Charrier Jean-Paul Louis
      Pour tous ceux et celles qui agressent Didier Tauzin…sachez s.v.p, le connaitre d’une part et d’autre part être également respectueux si vous le pouvez pour les « con cernés »!….
      C’est ce que je dis à la plupart qui, non seulement ne le connaissent pas mais encore à ceux qui le dénigrent par je ne sais pas par quel processus intellectuel primaire….mais vous comprendrez leurs limites, je pense….mes amis!
      Sachez aussi ,que pour ma part je le respecte pour ce qu’il est, ce qu’il à fait et prouvé pour son pays durant toute sa vie passée.
      Aussi quand chacun d’entre nous aura fait 1/10ème de ce qu’il a fait ils pourront , à mes yeux, avoir une certaine autorité dans leur dires argumentés!
      Alors voici sa vie pour ceux que cela intéressent et qui savent encore lire…de plus en plus rare cette frange aussi….je pense!
      Didier Tauzin:
      « Didier Tauzin, né le 24 septembre 1950 à Dakar, est général de division de l’armée de terre française. Ancien commandant du 1er Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine, il est également le fondateur des Établissement Publics d’Insertion de la Défense (ÉPIDe). Il envisage désormais de présenter sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.
      1 Biographie
      1.1 Famille
      1.2 Études et formation
      1.3 Carrière militaire
      1.4 Une retraite active
      1.5 Engagement politique
      2 Décorations
      3 Ouvrages
      1 Biographie
      Famille
      Son père, Raoul Tauzin, est commis de ferme à 14 ans. Il s’engage comme soldat en 1939, à 20 ans. Fait prisonnier, il s’évade et rejoint le général de Gaulle à Londres. Parachutiste SAS de la France Libre, il termine la guerre à Stuttgart. Après l’armistice, il s’engage pour l’Indochine ; prisonnier à l’issue de la bataille de Dien Bien Phu, il est emprisonné dans des camps viets. Il participe enfin à la guerre d’Algérie sur les confins marocains. Il termine sa carrière militaire avec le grade de chef de bataillon. Retraité, il rachète à Soyaux (Charente) une entreprise en faillite, l’Union électrique industrielle et rurale, qu’il parvient à faire prospérer. En 1979, il est élu conseiller général sans étiquette dans le canton d’Aubeterre-sur-Dronne (Charente), puis vice-président du conseil général de la Charente. Il meurt en 1995.
      Sa mère, Jane Renaudin, est fille d’une famille de petits propriétaires terriens de Salertennes (Vendée) qui ont déménagé à Bellon (Charente) à la fin des années 1920 pour y acquérir une propriété agricole plus importante susceptible de nourrir la famille. Jane fait la connaissance de son futur mari par correspondance, comme « marraine de guerre » alors qu’il est en Indochine. Ils se marient le 1er janvier 1949 à Bellon.
      Didier Tauzin est marié à Brigitte Louis, née à Aubeterre sur Dronne. Fille d’un instituteur issu d’une famille de paysans de Laprade, à quelques centaines de mètres au nord d’Aubeterre, et d’une fille d’une très ancienne famille de paysans d’Aubeterre, elle est elle-même insitutrice et directrice d’école primaire en retraite. Elle a exercé sa profession dans le canton de Chalais.
      Il est père de deux enfants adoptés.
      Études et formation
      Didier Tauzin fréquente l’école communale d’Aubeterre-sur-Dronne, en Charente. Ensuite, il continue sa scolarité au Maroc, où son père est affecté en 1956-1957, de nouveau à Aubeterre-sur-Dronne, puis à Bouar (Centrafrique), en 1960-1962. Il revient à l’école d’Aubeterre en 1962 et prépare le concours d’entrée au Prytanée national militaire de La Flèche (Sarthe). Il y passera huit ans, et quitte le Prytanée pour entrer à Saint Cyr en 1971.
      Saint Cyrien de la promotion Capitaine Danjou (1971-1973) ; il sort classé 10e sur 220 élèves officiers. Diplômé de l’École de Guerre (promotion 1986-1988), il est aussi ancien auditeur du CHEM[4] (Centre des hautes études militaires), également appelé l’« école des généraux », et de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale). Il est titulaire d’un DESS[4] de l’Institut d’administration des entreprises de Poitiers.

      Carrière militaire
      En 36 années de vie militaire, dont 31 en postes de responsabilités, il effectue une vingtaine d’opérations extérieures, la plupart « opérations spéciales » (libération d’otages, assistance opérationnelle à armée étrangère en difficulté, etc.) sur la presque totalité des théâtres d’opération des années 1975 à 1996.
      Outre les opérations extérieures, il occupe des fonctions très variées : chef de bureau d’études et prospective, responsable de formation des officiers, administration territoriale. Il conçoit et met en place la stratégie d’influence de l’armée de terre en région sud-ouest.
      Il est à la tête, de 1992 à 1994, du commandement du 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine, qui est un régiment de forces spéciales installé à Bayonne. Après avoir pris part au conflit au Rwanda, il est accusé, avec ses hommes, de la responsabilité du génocide. Il s’en défend dans ses livres Rwanda : je demande justice pour la France et ses soldats et La Haine à nos trousses de Kigali à Paris.
      De 2004 à 2005, il commande le service militaire adapté, service d’insertion sociale et économique de jeunes ultramarins défavorisés : huit régiments répartis dans tous les départements et territoires d’Outre Mer, 3500 garçons et filles par an.
      De 2005 à 2006, à la demande de Michèle Alliot-Marie, il conçoit, puis crée l’Établissement Public d’Insertion de la Défense (ÉPIDe), qui est un service d’insertion de jeunes Français métropolitains défavorisés, à partir de son expérience du service militaire adapté (SMA). Il propose d’impliquer le plus grand nombre possible de Français dans cette œuvre, qui est selon lui politique au sens le plus fort du terme, et pour cela de fonder le développement de l’EPIDe sur un partenariat très large entre l’Etat, maître d’oeuvre, les collectivités territoriales, les associations, les entreprises et syndicats. Cette proposition n’est pas retenue par les services du ministre et le directeur général nommé.
      Il quitte alors l’armée.
      Une retraite active
      Il enseigne d’abord à l’université de Sceaux l’éthique comportementale du cadre, la prise de décision et l’éthique dans les relations internationales, dans le mastère de diplomatie dirigé par Sélim el-Sayegh. Il prononce de nombreuses conférences, essentiellement sur la guerre du Rwanda, la situation internationale et l’Afrique, et participe à des colloques, notamment à l’université de Kaslik, au Liban.
      Il conçoit, avec son épouse, un projet d’école financièrement autonome au Sénégal. Ce projet est concrétisé à Sédhiou, en Casamance. Pour le mettre en oeuvre, Didier Tauzin crée, en France, une association (les Compagnons bâtisseurs d’espoir) et une entreprise commerciale (CBE Eco), aujourd’hui fermée. Il crée également, au Sénégal, une association, une exploitation agricole (banane, produits maraîchers) et une école. Celle-ci compte désormais une trentaine d’élèves.
      Engagement politique
      Intéressé à la politique depuis l’âge de 25 ans, il étudie, en autodidacte, beaucoup de doctrines politiques : il lit Karl Marx, Antonio Gramsci, Jacques-Bénigne Bossuet, Charles Maurras, Le Petit Livre rouge de Mao Zedong, Le Livre vert de Mouammar Kadhafi, la plupart des textes relatifs à la doctrine sociale de l’Église, les Mémoires de Charles de Gaulle, comme Le Coup d’État permanent de François Mitterrand.
      À plusieurs reprises au cours de sa vie professionnelle, il lui est proposé d’entrer en politique. Il refuse toujours, au motif qu’il devrait alors s’inscrire à un parti.
      Participant, en 2012 et 2013, aux manifestations contre le mariage pour tous, il n’accepte pas de s’entendre traiter de fasciste par Manuel Valls et craint une dérive sécuritaire anti-démocratique.
      Il décide d’agir en politique et publie, en janvier 2015, Rebâtir la France. Ses propositions parlent de la nécessité de « refonder la politique comme service de l’homme et du citoyen », base sur laquelle l’économie, l’enseignement, la médecine et toute activité humaine seront progressivement replacées au service de l’homme et du citoyen. Il déclare dans un entretien en 2015 : « Mais ces 20 prochaines années seront aussi des années de crise intérieure car les tenants de la société qui disparaît ne voudront pas laisser la place. Nous courons de gros risques ; c’est cela qui m’a décidé à m’engager, avec la certitude que le combat est gagné, certes, mais avec le désir profond qu’il le soit au moindre coût humain. J’ai vécu quatre guerres civiles sur le terrain, et je n’accepte pas de rester à ne rien faire quand la France risque de sombrer dans ce genre d’épreuve, même si, je le répète, l’issue ne fait pour moi aucun doute : la France vivra ».
      À plusieurs reprises, il laisse entendre qu’il pourrait se présenter sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. Il publie, en février 2016, un nouveau livre : Rebâtir la France. Le projet présidentiel. Dans ce livre, il milite d’abord pour la responsabilisation de chaque citoyen avec notamment l’instauration d’une démocratie plus directe, notamment au moyen du référendum d’initiative populaire, et la création d’un « chèque-politique » d’un montant modique ; remis à chaque électeur avant toute élection, ce « chèque-politique » sera ensuite donné par ce dernier au candidat de son choix, que celui-ci soit membre d’un parti ou non.
      Il milite aussi pour une réforme de l’État, celui-ci devant prioritairement se concentrer sur ses missions régaliennes (sécurité intérieure et extérieure, justice, affaires étrangères, monnaie). Il prône une politique libératrice des initiatives personnelles et collectives des Français dans tous les autres domaines, sauf dans les domaines qui ont un intérêt national majeur, dans lesquels l’Etat doit jouer un rôle stratégique de pilote et de fédérateur d’énergies. Mais, assure-t-il, rien ne sera possible sans la revitalisation de notre économie par sa libération et par la réduction volontariste et drastique de la dette et de la dépense publique.
      En février 2016, il déplore l’arrestation du général Christian Piquemal, qui participait à Calais à une manifestation contre l’« islamisation » de l’Europe, déclarant qu’« en France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui tentent de l’éteindre ».
      2 Décorations
      Legion Honneur Officier ribbon.svg Officier de la Légion d’honneur
      Ordre national du Merite Commandeur ribbon.svg Commandeur de l’Ordre national du Mérite
      Palmes academiques Chevalier ribbon.svg Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques
      Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg Croix de la Valeur militaire
      3 Ouvrages
      Rwanda, je demande Justice pour la France et ses soldats : le chef de l’opération Chimère témoigne, Paris, Jacob-Duvernet, 2011, 224 p. (OCLC 762787313)
      La haine à nos trousses de Kigali à Paris : témoignage, Aix-en-Provence, Éditions Persée, 2012, 231 p. (OCLC 884269363)
      Rebâtir la France, Paris, Mareuil, 2015, 103 p. (OCLC 900410437)
      Rebâtir la France, Le projet présidentiel Paris, Mareuil, 2016, 128 p.

      J'aime

  4. La France en politique est un désastre. C’est une banalité à dire mais que beaucoup semblent oublier. On ne peut que constater que 2017 est un remake. Que fait le candidat Hollande déjà en campagne ? Il joue pour être second du premier tour et tous les coups sont permis pour lui qui tient les médias. La gauche marxiste lui sert sa soupe avec manifestations, casseurs et stupidité et le reste consiste à salir Sarkozy pour l’empêcher de gagner la primaire. Le piège fonctionne toujours aussi bien 30 après Mitterrand : bis repetita !

    J'aime

  5. Hum peu importe ce que l on dit , le fait est de taper sur celui qui essayes de sauver la France .., Non il ne s est pas ENCORE PRONONCER.. Mais vous ne lisez pas non plus le travail acharne que il peut faire en etant President du PARTI.. Grave ERREUR .. car Vous etes aussi responsable de ce qui se passe en FRANCE..

    J'aime

    1. Quand vous parlez de travail acharné vous voulez dire quoi ? Nous en France on ne peut que constater et je suis issu du RPR, puis j’ai été UMP et enfin LR, que malheureusement nous allons au désastre parce qu’il n’y a plus de capitaine pour tenir la barre du mouvement. Par contre avec au moins 15 candidats déclarés à une primaire en plus ouverte, ce qui n’existe pas dans un parti normal car ce sont seuls les adhérents à jour de cotisation qui peuvent voter, nous allons droit dans le mur. J’ai voté Sarkozy en 2007 et en 2012 et comme beaucoup je suis vraiment déçu par son retour dont nous espérions tant.

      J'aime

    2. Je partage l’avis de Charles. Il est évident que la droite actuelle ne nous représente plus du tout. Elle est molle et se déchire pour des places. Sarkozy nous a déçus en étant pas le rénovateur du parti. Il a juste changé le nom du parti alors que nous espérions le changement ce qu’il pouvait facilement faire quand il est devenu Président de l’UMP. Autre chose c’est quand même lui qui a permis le retour de Juppé en politique en le sortant de sa retraite pour le nommer Ministre alors que cela était sûr que Juppé trahirait au premier virage (comme d’autres d’ailleurs que Sarkozy a fait éclore). Nous sommes mal barrés et malheureusement la primaire en novembre 2016 n’arrangera rien bien au contraire.

      J'aime

  6. J’aime bien cette phrase que venez d’écrire Alexandre Goldfarb, et je vous cite : « Heureusement que Les Républicains vont faire la primaire de la mort et bien se déchirer entre eux au détriment exclusif des Français, véritables dindons de cette farce médiation-politique. »
    Je ne peux que cautionner vos écrits Alexandre, ce n’est que la pure réalité de la vie politique française, de plus il faut reconnaître que les français d’aujourd’hui il n’y aurait jamais eu de révolution française parce que le français d’aujourd’hui c’est son weekend d’abord, ses vacances et sa télé, avec ça on est pas dans la panade !!!

    Pour ma part je dirais aussi : « Que la droite arrête de flirter avec la gauche, les Français en ont marre de cette connivence ! » et cela dur depuis presque cinq ans…
    Quelque chose me chiffonne également , on ne les entend pas beaucoup c’est la trahison des féministes qui préfère soutenir les migrants plutôt que les femmes violées…

    LA MAFIA SOCIALISTE A BIEN MIS AU PAS L’ARMÉE DE JOURNALISTES QUI PRATIQUENT LA DÉSINFORMATION, L’INTOXICATION, LA MANIPULATION ET LE BOURRAGE DE CRANE (LORSQUE CE N’EST PAS LE BOURRAGE DES URNES !) AUX FRANCAIS… DONT CERTAINS « GOBENT » TOUT CE QUE CETTE MAFIA LEUR DIT ET LEUR IMPOSE !!!

    J'aime

  7. MLP peut gagner contre Hollande en 2017 (si toutefois ce cas de figure se produit) La balle est dans le camp de la droite passive, si ils se bougent le cul en faveur de MLP tout est possible, sans alliances, retour à la case départ, il faudrait que le FN fasse aussi un effort en direction des Républicains du centre et des gens qui ne votent jamais pour qu’ il se décident, nous verrons aussi pour les signatures il faudrait un déferlement massif et rapide pour le FN ce serait un BON SIGNE DE VICTOIRE POUR 2017

    J'aime

  8. Très bon votre article qui confirme ce que je pressens pour 2017 : le gagnant sera celui qui est le favori des médias et vous verrez qu’à ce moment-là tout sera oublié et le vote dirigé vers lui. Là c’est sûr que c’est Hollande.

    J'aime

  9. Les Français vont-ils tout oublier au moment du vote ? remarquez que si le choix se résume à Juppé contre Hollande ce sera catastrophique car rien de bon n’en sortira. Osons le changement et dégageons ce ramassis d’incapables…

    J'aime

  10. Je ne sais pas si cela sera le cas (Hollande réélu) mais je voterai Le Pen pour virer toute cette bande incapable pour la France de s socialistes aux républicains.

    J'aime

  11. C’est plausible car si Le Pen est en tête au premier tour, elle n’a pas les réserves nécessaires pour le second tour. Malheureusement nous risquons d’en reprendre pour cinq longues années. Remarquez que si à la place c’est Juppé ce sera encore pire ! Le programme économique de Le Pen sera démonté comme aux Régionales pour la faire perdre.

    J'aime

  12. je n » y crois pas du tout…nombreux ,sont les ouvriers, de gauche ,voterons FN.. nombreux sont les gens du milieux voterons FN….Hollande a perdu

    J'aime

    1. On sait très bien qu’avec le énième Front Républicain Le Pen gagnante du premier tour sera largement battue au second.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s