Face au séparatisme islamique, une lutte bien mal engagée

Les Français ont pu constater que devant l’évidence de l’aggravation de la fracture identitaire et culturelle qui mine la nation, le Président de la République préfère, malgré des effets d’annonce, renoncer et se soumettre à l’esprit totalitaire.
Par le général Antoine Martinez

Lire la suite