Les assassins sont parmi nous


Nous vivons dans un monde horrible où il est de bon ton de tuer l’autre.


TRIBUNE

“Celui qui soutient sa folie par le meurtre, est un fanatique.” Voltaire

Les assassins sont parmi nous.

Par Henri de Gramond

Nous vivons dans un monde horrible où il est de bon ton de tuer l’autre.
Ainsi une religion en guerre contre l’Occident commet des meurtres ici et là au nom de son Dieu et de ses principes.
Nous, aveuglés par notre repentance et ce besoin de pardon qui est propre à notre civilisation judéo-chrétienne, nous avons laissé s’installer cette situation dramatique.
Les tueurs tuent sans aucune distinction d’âge et d’origine. Ils n’ont pas ce besoin d’être excusés ou pardonnés.
Notre société malade agonise dans de multiples bains de sang que l’on fait mine de redécouvrir à chaque fois.
L’histoire hélas nous rappelle que les premiers attentats ne datent ni d’aujourd’hui ni d’hier mais de bien plus longtemps : en France cela a commencé avec l’attentat à la grenade au Drugstore Saint-germain à Paris, le 15 septembre 1974,  Cliquez ICI pour voir la vidéo.
Comme il es difficile pour notre caste politico-médiatique d’accepter la réalité des faits : c’est bien une religion, l’islam, qui est en guerre contre l’Occident qui symbolise les mécréants à éradiquer.
A chaque fois le mirage du bien vivre ensemble perdure.
Comme je l’avais déjà écrit à propos du conflit israélo-arabe, pour faire la paix, il faut que les deux camps la veuillent réellement. Il arrive même un moment où les torts et les griefs doivent s’effacer pour cela.
Dès lors qu’un des deux camps ne veut rien entendre, la paix n’est pas une option.
Curieusement ce problème vécu au Moyen-orient par Israël, dont le voisin arabe ne veut pas entendre parler de paix, se reproduit en Occident maintenant.
Ce qui m’a fait dire il y a quelques années que les attentats, monnaie courante au Moyen-orient, notamment en Irak, en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban, risquaient fort de devenir notre lit quotidien. Il existe un réel danger de banalisation en ce cas.
Je n’ai pu que constater que nous sommes arrivés à ce stade ultime.
La banalisation signifie deux choses : les terroristes ont gagné et notre société est morte parce qu’il ne faut pas imaginer que l’un puisse aller sans l’autre. C’est une utopie dangereuse de plus.
Nous ne pouvons pas combattre le crime organisé avec des discours et encore moins avec des commémorations ou des drapeaux en berne.
Je pense au contraire que notre drapeau doit flotter fièrement aux vents signifiant : nous sommes toujours là debout!
Je sais que cela n’est pas simple dans un pays comme la France où les cerveaux sont endormis depuis si longtemps mais il n’y qu’une alternative : combattre ou disparaître. dans un cruel asservissement mental, sociétal et religieux.
J’invite nos parlementaires et autres élus, les médias aussi à voir et à écouter Marion Le Pen, même si je ne suis pas de son parti, parce qu’elle dit haut et fort cette vérité sur ce sujet tellement dramatique:
Enfin une élue de la République qui n’utilise pas la traditionnelle langue de bois.

La vidéo du courage 

Nous ne gagnerons pas cette guerre avec la politique actuelle qui ne lui est absolument pas adaptée. Les gouvernements depuis 1974 ont refusé obstinément de reconnaître les faits. Professionnellement, ils se sont les uns après les autres discrédités. Ils ont été comme on dit à côté de la plaque. Le peuple ne s’y trompe pas qui maintenant conspue les responsables politiques au pouvoir.
Maintenant que cette politique de l’autruche a échoué, soit ils changent soit ils partent et ce qui est vrai pour eux, les socialistes au pouvoir, est aussi vrai pour tous les autres.
La cause est nationale, prioritaire et il faut agir sans tergiverser et sans faiblesse.
Prendre le problème comme il est et tant pis si cela doit affecter certains, plus dans l’esprit collabo que dans celui de la résistance.
Le moment n’est pas aux tables rondes et aux réunions.
Le moment est à l’action.
Parce que Les assassins sont parmi nous.

Henri de Gramond

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE n’engageant que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Henri de Gramond pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

39 comments

  1. Je viens de lire un article incroyable, mais VRAI…
    Lisez-le, il vaut son pesant d’OR…!
    Il y a sur le site, un papier officiel du gouvernement émanant du Ministère de l’Intérieur que vous pourrez voir en cherchant cet article d’après le titre…!
    Eh oui, on nous cache tout, on nous dit rien, et on nous prend pour des « petits couillons »!!!
    Alors… Où est la vérité? on peut au moins se poser cette question, car y a t’il des choses que le peuple n’a pas « le droit » de savoir, sinon, beaucoup de personnages très cher payés qui ne font que de la représentation, pourraient être complices????!
    En tous les cas, c’est extrêmement grave

    On se fout vraiment des Français, c’est très clair!!!!

    «  » » » » » » » »
    Attentat de Nice : quand la justice demande à la mairie de détruire 24 heures d’images
    INFO LE FIGARO – Une réquisition judiciaire urgente a été envoyée au centre de supervision urbain de Nice mercredi 20 juillet. Le parquet de Paris évoque un souci «d’éviter la diffusion non contrôlée de ces images».

    Panique et incompréhension à la mairie de Nice. Mercredi à 11 heures, la sous-direction antiterroriste (SDAT) a envoyé aux agents qui gèrent la vidéosurveillance de la ville une réquisition citant les articles 53 et L706-24 du code de procédure pénale et de l’article R642-1 du Code pénal leur demandant l’effacement «complet» de 24 heures d’images provenant de six caméras nommées et numérotées, mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l’attentat ayant eu lieu sur la promenade des Anglais, dans la nuit du 14 juillet.

    De quoi mettre en état de sidération les agents du centre de supervision urbain de Nice. «C’est la première fois que l’on nous demande de détruire des preuves, précise une source proche du dossier. Le centre de vidéosurveillance et la ville de Nice pourraient être poursuivis pour cela et d’ailleurs les agents en charge du dispositif n’ont pas compétence pour se livrer à de telles opérations».

    La demande paraît d’autant plus étonnante que la SDAT a envoyé depuis vendredi dernier des serveurs afin de récupérer les 30.000 heures de vidéosurveillance liées aux événements. Une opération de sauvegarde qui va s’étendre encore sur plusieurs jours. «Nous ne savons pas si donner un ordre de destruction alors que nous sommes en pleine sauvegarde ne va pas mettre en rideau tout le système», s’inquiète-t-on dans l’entourage du dossier.

    Contacté par Le Figaro, le parquet de Paris a confirmé l’information et précisé: «cela a été fait dans ce cas précis pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images». Du côté de la police nationale, on rappelle que «sur les mille caméras installées à Nice, 140 présentaient des éléments d’enquête intéressants. La police judiciaire (…)
    La police judiciaire a récupéré 100% des vidéos de ces dernières. La PJ et le parquet ont donc demandé d’effacer les images de ces 140 caméras afin d’éviter l’utilisation malveillante de ces dernières par souci de la dignité des victimes et pour éviter la reprise de ces images par les sites internet djihadistes à des fins de propagande». Enfin, à la chancellerie, on précise que la demande d’un effacement «complet» s’explique par l’impossibilité de procéder à des destructions partielles sur ce type de matériel.
    Images partagées par plusieurs services

    Le lendemain du drame tragique de la promenade des Anglais, des officiers de police judiciaire étaient venus faire une première recension des caméras en prise directe avec l’événement. Cela a donné lieu à un premier rapport envoyé au ministère de l’Intérieur. Étrangement, ce serait ces mêmes caméras qui sont visées par la réquisition de la SDAT.
    Dès samedi, l’Élysée avait demandé copie des images de l’attentat. Une autorisation accordée par le parquet de Paris. «Ce n’est pas choquant que le président de la République ait voulu visionner l’attentat. Faudra-t-il demander à l’Élysée de restituer le CD qui lui est parvenu?», s’interroge un bon connaisseur du dossier. En tout état de cause, ces vidéos sont partagées par plusieurs services concomitamment à savoir ceux de la Police et de la gendarmerie nationales, de la police judiciaire et des pompiers. » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Bien à vous

    J'aime

      1. Je viens d’apprendre une chose intéressante :
        avant que le Ministère de l’Intérieur demande à ce que les bandes soient effacées, la Presse étrangère dénonçait l’absence de la Police Nationale aux entrées de la Promenade des Anglais…
        et la dessus l’Etat, sous la signature du Ministère de l’Intérieur a demandé la destruction de toutes les vidéos du 14 juillet…!!!
        Bien à vous

        J'aime

  2. Facile de dire aux autres de faire et vous vous faîtes quoi ? Quand nous organisons des manifestations nous sommes une poignée car tous ceux qui voulaient agir comme vous se retrouvent coincés ce jour-là avec des excuses pas possibles… Ensuite il y a ceux qui veulent agir mais pas avec untel ou tel donc ils en profitent pour ne rien faire. La seule courageuse c’est Marion Le Pen qui ose dire les choses et se fait insulter ensuite. Mais elle y va quand même parfois en se mettant en péril. Tant que le Français sera ce veau décrit par le Général de Gaulle rien ne pourra bouger et nous sommes restreints à des actions confidentielles puisque les médias n’en parlent pas…

    J'aime

    1. Vos commentaires sont indigestes à vouloir dicter votre opinion. Une morale à géométrie variable qui est plutôt ennuyeuse. La droite française a failli c’est un fait avéré. Vous brandissez l’anathème comme un moralisateur. Vous parlez de rassemblement mais avec qui ? Avec les Républicains ? Ils n’ont pas été capables d’empêcher la gauche de détruire notre société et ils ne s’opposent même pas. Ils sont dévalués. J’étais RPR puis UMP et je suis partie car trop déçue par des responsables uniquement occupés à leurs prébendes. Alors pourquoi n’aurait-on pas le droit de critiquer comme bon nous semble ? Parce que cela vous déplait… et je ne vote pas FN pour autant…

      J'aime

  3. Spectacle lamentable des politiques après Nice. A l’assemblée sur le vote de l’état d’urgence, heureusement que le ridicule ne tue plus sinon les travées seraient jonchées de cadavres de ces députés qui n’en n’ont visiblement rien à foutre des gens.

    J'aime

    1. Eh bien moi je répondrai : dommage que le ridicule ne tue pas, car nous serions débarrassés de ces gens qui ne servent à rien, qui nous coûte très cher, qui sont super protégés, contrairement aux Français lambda qui n’ont aucune protection et que ces députés mettent complètement en danger en refusant de réclamer et mettre en place le dispositif adapté et qu’il faudrait quand on est en guerre!!! Le prochain attentat aura lieu où ?
      Bien à vous

      J'aime

  4. On assiste aujourd’hui à un refus d’accepter la pensée autre que celle en cour. J’ai entendu le journaliste de BFM TV poser des questions incongrues à Marion Le Pen à qui grosso modo il voudrait lui faire dire que c’est son parti qui fracture la société et encourage l’islamisme. C’est un manque de culture total et une honte car les islamistes n’ont pas attendu le FN pour s’attaquer à l’Occident. Mais comme toujours c’est la loi de la pensée unique, de l’amnésie collective et de la soumission qui dirige la France. Bravo pour votre article Monsieur de Gramond.

    J'aime

  5. Je trouve formidable ce site qui ose varier ses publications sans sectarisme contrairement à ce que l’on voit ailleurs. Evidemment cela ne peut pas réjouir tout le monde. Mais quelle fraicheur et courant d’air dans un monde fermé! Mais j’espère bien que l’Observatoire du mensonge va continuer dans ce sens.

    J'aime

    1. Bonjour Sacest, alors, on a piqué « sa gueulande »!!!!
      Bon, il faut respirer un bon coup, et faire le point!!!

      Que pouvons-nous faire nous le peuple, pris chacun à part ?
      Pas grand chose, sinon, on se fera aussi vite arrêter par la Police et « au trou »!
      ça servira à quoi?
      à rien!

      Que s’est-il passé en Turquie, le 15 juillet, je crois???
      L’armée a voulu faire un coup d’Etat…, à l’heure actuelle, d’après ce que j’ai pu entendre, il y a 6000 arrestations!!!
      ils parlent de remettre la peine de mort!!!

      Personnellement, je dirai : dommage qu’ils n’aient pas tout prévu et bien préparer leur coup, car ça aurait pu très bien réussir, mais là, c’est une bande de « nuls » du peuple… (appelons-les comme ça) qui ont en fait, fait rater ce coup d’Etat… certains peuples vivent en dictature et le méritent parfaitement d’ailleurs, la preuve en Turquie!!!
      L’Armée, les soldats, colonels, généraux s’y sont pris comme des « bleus »…!

      Un coup d’Etat, ça se préparer consciencieusement en mettant toutes les chances de son côté et je dis bien toutes, et en pensant à tout, absolument à tout, et il faut tout envisager, sinon…
      Ce n’est même pas la peine d’essayer…! et si quelqu’un essaye de faire échouer, il faut aller jusqu’au bout, sinon, il n’y a aucune chance et ça n’est même pas la peine de faire quoi que ce soit sinon!

      En France, « nos gouvernants » ont pris l’habitude de penser, qu’ils ne risquent rien!!!
      Ils ont peut être raison, et en attendant, continuons à leur faire croire que rien à changer…, pour l’instant!
      Bien à vous Sacest…!

      J'aime

      1. Je ne peux faire répondre à vous Sacest, pour vous répondre, je suis obligée de faire répondre à moi-même… pas grave…n mais j’espère que vous verrez ma réponse…
        Une prof au lycée M’avait targué de révolutionnaire…! a l’époque on ne parlait pas d’avoir vécu d’autres vies ou pas… ce n’était pas d’actualité, comme aujourd’hui où certains vous diront : j’ai dû être ceci ou cela dans une ancienne vie… Bref,… ça m’est arrivée en famille, lorsque j’étais jeune, et de me faire l’avocat du diable et de défendre vertement mes positions… Cette prof m’avait dit : « Mademoiselle vous avez dû être une révolutionnaire dans une ancienne vie…! », je me souviens que les filles qui étaient autour de moi, m’ont dit, qu’est-ce qu’elle veut dire par là…!!!
        Bon en vieillissant, on apprend à se calmer, même si par moment, j’ai beaucoup de mal… mais avec le temps, on apprend à relativiser les choses de la vie et les choses qui ne sont pas personnelles mais qui nous concernent tous et beaucoup plus graves, comme celles auxquelles nous avons à faire aujourd’hui.
        Dans ma vie, cela m’est arrivée à deux reprises de me rendre compte que ma vie aurait pu s’arrêter brutalement : me trouver au milieu d’un attentat une fois, j’avais 14 ou 15 ans je dois la vie aux personnes qui étaient devant moi et qui ont tout ramassées et me sont tombées dessus en me sauvant la vie.
        Une autre fois, c’était dans un téléphérique, qui ne tenait plus que par un câble, j’avais même pas dix ans,…
        Est-ce que tout cela m’a calmé un peu? ma maman aurait répondu : NON!!!
        Pour moi, après moi le déluge, ça n’existe pas! c’est hors de question, parce que j’ai des enfants et petits enfants et je me fais beaucoup de soucis pour eux!!!

        Mais, je ne suis pas Président de la République, ni premier ministre, ni ministre, ni député, ni sénateur… et je suis obligée de supporter ces gens-là qui ne sont pas là pour nous, mais pour eux…! et ça, j’ai du mal à le supporter…
        Qu’ont-ils fait depuis jeudi?
        L’Etat d’Urgence pour 3 mois de plus… ça change quoi, en fait pas grand chose, des perquisitions, etc… des choses qui ne font pas avancer d’un « chouya » nos affaires…. et personnellement… j’en ai marre de payer des incapables à ne rien faire, si ce n’est de la représentation…!

        Par contre, j’avoue bien sincèrement que je ne crois plus à tous nos politiques, qui attendent d’avoir le poste pour se remplir les poches et non pour faire, ce pour quoi nous les payons… voilà pourquoi, je suis restée au fond de moi, avec l’esprit révolutionnaire…
        Bref, j’espère qu’un jour ça changera tout ça, et que nous aurons des gens compétents qui aiment la France et les Français et qui feront ce qu’il faut pour que la France redevienne ce qu’elle était…!
        Bien à vous Sacest et à bientôt????!

        J'aime

  6. Bravo : quel donneur de leçon ! Vous, si je comprends bien, vous avez le droit de nous faire des tartines à n’en plus finir mais les autres n’ont pas de droit. Belle conception de la démocratie! Quant à l’action elle commence ici et là sur des sites qui osent justement écrire certaines choses et ils ne sont pas nombreux. Vous êtes, excusez ce terme, ridicule.

    J'aime

  7. Je viens de recevoir ce mail, et c’est très grave…!
    La liberté d’expression en Europe et sur cette planète sera bientôt un lointain souvenir!!!!!!

    A lire, ça s’est passé en Autriche…!
    Le droit d’expression n’existe plus, lisez en entier, car cette conférencière a été condamnée, alors que ses propos s’appuyaient sur des faits historiques avérés dont la diffusion, dans un contexte politique, participe au débat public.

    Je le mets ici, car avec ce qui s’est passé à Nice, cela prouve bien que tout ce qui n’est pas ISLAM a tort, et on veut nous faire taire à tout prix…!
    « ********************************************** »

    Europe : A-t-on le droit de critiquer l’islam ?

    La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) est appelée à se prononcer sur l’étendue du droit de critiquer l’islam à l’occasion de la condamnation pour blasphème d’une conférencière ayant mis en cause les mœurs de Mahomet, dans l’affaire E. S. c. Autriche, n°38450/12.

    La conférencière qui saisit la Cour de Strasbourg a été reconnue coupable d’avoir publiquement « dénigré une personne qui est un objet de vénération », à savoir « Mahomet, le prophète de l’islam », d’une manière « susceptible de susciter une indignation justifiée », en violation de l’article 188 du Code pénal autrichien.

    Les propos litigieux ont été tenus durant un cycle de conférences intitulé « Connaissances de base sur l’Islam » à l’Institut d’éducation du Parti autrichien de la liberté (FPÖ) devant une trentaine de participants.

    Il est reproché en substance à la conférencière d’avoir dit que Mahomet avait des tendances pédophiles (il « aimait le faire avec des enfants ») car il s’est marié avec une fille de six ans (Aïcha) et a consommé ce mariage lorsqu’elle n’avait que neuf ans. La conférencière notait que cela posait problème dans la mesure où « le plus haut commandement pour un homme musulman est d’imiter Mahomet », ajoutant plus généralement que « les musulmans entrent en conflit avec la démocratie et notre système de valeurs ».

    Suite à une plainte de journalistes, la conférencière fut condamnée à payer 480 euros ou à purger une peine de soixante jours d’emprisonnement en cas de défaut de paiement. Les juridictions autrichiennes avait jugé ainsi dans le but de protéger la sensibilité religieuse des fidèles musulmans ainsi que « la paix religieuse » en Autriche.
    La conférencière a porté l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme qui devra juger si la liberté d’expression peut céder le pas devant le respect de Mahomet et de la « sensibilité religieuse » des musulmans.

    L’ECLJ a été autorisé à soumettre des observations écrites à la Cour.

    Pour l’ECLJ, seule la diffusion d’obscénités gratuitement offensantes et inutiles au débat ainsi que les propos incitant à la violence immédiate peuvent être restreints. Tout autre propos –surtout lorsqu’il est appuyé sur des faits réels- devrait être garanti au titre de la liberté d’expression.

    Dans son mémoire, l’ECLJ expose notamment la tentative menée au plan international par l’Organisation de la Conférence Islamique pour intégrer au sein du droit international un délit de blasphème sous l’appellation de « diffamation de l’islam ». L’ECLJ s’est opposé à cette initiative au sein des Nations Unies depuis plusieurs années, estimant que les libertés de religion et d’expression sont complémentaires et qu’il n’existe pas de droit pour des croyants (pas plus que pour des non-croyants) à ne pas faire l’objet de critiques. Plus généralement, la recherche sincère de la vérité devrait toujours être encouragée et bénéficier de la liberté d’expression.

    En l’espèce, pour l’ECLJ, le droit à la liberté d’expression de la conférencière a été violé, celle-ci ayant été condamnée pour avoir dénigré une croyance en elle-même, c’est-à-dire pour blasphème, alors même que ses propos s’appuyaient sur des faits historiques avérés dont la diffusion, dans un contexte politique, participe au débat public.
    European-Centre-for-Law-and-Justice/839273236145078 sur Facebook
    Voir ici les observations écrites de l’ECLJ
    Grégor Puppinck
    Directeur « ***************************** »

    J'aime

  8. La preuve que les politiques ne sont pas dans la réalité : Les républicains proposent d’assigner à résidence toute personne suspectée de complicité avec des terroristes. Cette mesure est absurde parce que soit le suspect est vraiment complice et dans ce cas il faut le priver de ses droits et du droit à être end France. La mesure proposée en plus coutera une fortune alors que la personne une fois partie ne coute plus rien… Je ne parle pas des autres à gauche qui eux n’ont rien compris au terrorisme et se croit encore à la maternelle.

    J'aime

  9. Adhérent et militant F.N, je suis fier de cette petite Marion qui ne dit que la vérité et donne les solutions à appliquer pour redresser le pays. Si en 2017 les Français ne votent pas massivement pour Marine, ce sera le chaos dans notre belle France.

    J'aime

  10. La politique française n’est qu’une succession d’échecs et d’erreurs avec le rêve pro arabe du Quai d’Orsay : les Juppé, Fabius et autres ont été les artisans de ce drame. Et Juppé ose même se présenter pour devenir le prochain Président. Que Dieu nous en préserve…

    J'aime

  11. Comment faire confiance à ces politiciens qui nous ont toujours floués? C’est impossible! Pour ma part je les rends responsables de la présente situation et par contre je salue votre article et la vidéo de Marion Le Pen qui elle au moins en a là où il faut…

    J'aime

  12. Article très juste, qui dit ce qu’il faut dire et rien de plus.

    Juste une question maintenant :
    Où aura lieu le prochain attentat ???

    Eh oui, puisque les Français acceptent sans broncher, avec des bouquets de fleurs, des nounours et autres balivernes de se faire tuer, de laisser faire tuer ses enfants, et tout cela, sans même réagir, pas seulement pour les siens, pour ses enfants et tous les membres de sa famille, alors… ALLEZ LEUR DEMANDER DE REAGIR POUR LA FRANCE…….!!!!!!!!
    Mais réagir pour la France, c’est aussi réagir pour ses enfants et tous les membres de sa famille!!!!
    Chanter la Marseille????! OK et encore, mais ça ne suffit pas…..! Les hommages les commémorations, pour quoi faire, si rien n’est changé, si on ne fait rien pour que ça change…!
    je serai davantage d’accord pour chanter le chant des partisans!
    Lisez ces paroles et vous verrez qu’elles ne demandent pas de courber l’échine lâchement, mais de reprendre en main ce qu’on est en train de nous voler, c’est à dire : nos vies et celles de toute notre famille ;

    «  » » » » » » »Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne?
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.
    Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes. «  » » » » » » » » »

    Ce sera quand, ce soir???????????????????????

    Si rien n’est fait très rapidement, nous sommes tous cuits!!!!!!!!
    Car l’ennemi est là, parfois même juste à côté de vous, sans même que vous le sachiez, et vous ne le saurez peut être même pas, s’il vous coupe lâchement la tête par derrière, mais si vous êtes un homme, avant de vous couper la tête, il vous coupera vos parties intimes et vous les enfoncera dans la bouche…
    Pour les femmes, vous aurez des coups de couteau dans les parties génitales, avant de vous couper la tête…
    C’est ce qu’ils ont fait au Bataclan, et ils ont eu le temps de s’amuser à ce jeu, puisque 6 soldats étaient postés à l’extérieur du Bataclan, et ne sont pas intervenus, car ils attendaient l’ordre de leur hiérarchie pour passer à l’action…
    Pourquoi la hiérarchie n’a pas donné l’ordre d’arrêter ce massacre????
    Une question, dont on aura jamais la réponse officielle, mais on la connait la réponse…!

    La politique du bien vivre ensemble…, n’existe pas, la preuve, ils n’attendent que le moment où nous paraissons un peu endormi, pour nous tuer!!!!!

    «  » » » »Entendez-vous dans les campagnes, rugir les féroces soldats, qui viennent jusque dans vos bras égorger vos fils et vos compagnes!!!! » » » » » »

    «  » » » »AUX ARMES CITOYENS!!!!!!!!!!!!! » » » » »
    Bien à vous

    J'aime

  13. La France s’est engagée sur une voie sans issue en niant le danger islamique. Le résultat est malheureusement là funèbre et ce n’est pas fini car comme au Proche Orient, et comme vous l’écrivez bien, le danger c’est la banalisation. Après les attentats ne seront que de simples faits divers et nous vivrons avec tout en perdant nos droits en tant que français. Cela s’est passé partout ainsi : avec ces politicards pourris nous n’y échapperons pas.

    J'aime

  14. Le politiques n’ont rien fait comme vous l’écrivez si justement depuis la Vème République. LA politique aveugle de la France toujours pro arabe est un sanglant échec. Tous ceux qui ont eu le pouvoir sont discrédités. Bravo à Marion Le Pen : quel courage et quelle vision réaliste!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s